Concert de Jackie-O Motherfucker – Inca Ore – Valet

Jackie-O Motherfucker – Inca Ore – Valet
ou
Jamais sans ma Loopstation

jackie-o-motherfucker

Valet est le duo formé par Nick Bindeman et Honey Owens, tous deux membres de Jackie-O Motherfucker.
A partir de guitares et d’une multitude d’effets, ils improvisent une plage, longue et ondulante. Oscillant entre un minimalisme planant et une bouillie sonore improvisée.
Honey Owens introduit le concert en nous parlant de bien-être, du plaisir d’être là et aussi de celui de nager avec des dauphins… On le comprend assez vite, il s’agit ici d’allier musique planante et expérimentation sonore, le résultat est là, un lent tourbillon de guitares remplit l’espace tandis que la voix d’Owens nous enveloppe de ses chants retravaillés vers l’infini.

Inca Ore est le projet solo d’Eva Saelens, issue de la scène noise/expérimentale de Portland au côté des fabuleux et hélas défunts Yellow Swans. Elle joue du synthétiseur, des pédales d’effets et elle chante. Un peu comme un enfant devant des jouets musicaux, elle essaie, lance des sons, change d’avis et les arrête.
Le but est simple, créer un paysage sonore, de préférence idyllique à partir de boucles et d’une accumulation de mélodies et de samples. Sur cette musique instrumentale vient se greffer l’élément vocal, qui sera tantôt perturbateur tantôt salvateur, c’est selon. Entre chansonnettes chantées avec une attitude enfantine et une plage finale où elle fait passer le télé-évangéliste le plus tapageur pour un vendeur de journaux fatigué, elle explore sans complexe les possibilités et les effets de sa voix hors du commun.
Inca Ore fait preuve de beaucoup d’humour, d’imagination et de finesse pour nous ouvrir des portes vers son univers musical en mutation permanente.

Également issu de la scène rock/noise de Portland, Jackie-O Motherfucker est un groupe de rock psychédélique brassant large, recyclant des éléments venus du blues, de l’americana, du rock progressif mais aussi du free-jazz. Ils structurent leurs longues improvisations autour des textes de Tom Greenwood, chanteur/guitariste, unique membre originel du collectif. Sur scène, le côté progressif prend vite le dessus, les effets sur les guitares, les solos de Nick Bindeman qui sonneraient « guitar heroes » s’ils n’étaient englobés par les boucles et mélodies des deux autres guitaristes.
Les concerts de ce soir, le leur comme les deux autres sont marqués par la présence de cette fameuse loopstation, une pédale à effets qui répète les sons que l’on y enregistre: jouez un riff de guitare, la machine le répétera à l’infini. Ce qui permet aux groupes d’accumuler les couches, les mélodies, les drones et les voix. Mais ici l’usage en est contrôlé, ou du moins réfléchi, ce qu’on peux espérer d’ un groupe qui compte plus de 10ans d’existence !
Le résultat est une longue plage, oscillant entre lenteur/répétition et légères montées psychédéliques.

Patrick Thinsy

Playlist personnelle

Liens possible entre ces trois concerts et des productions similaires/opposables :

Jessica BAILIFF
EVEN IN SILENCE – XB059H
CLEAR HORIZON
CLEAR HORIZON – XC485J
Miranda JULY
BINET-SIMON TETS – XJ901J
Miranda JULY
MOI, TOI ET TOUS LES AUTRES – VM0739
THE SWAN TOOL
HAYSAKA ROYKO
VIBRACATHEDRAL ORCHESTRA
THE QUEEN OF GUESS – XV511C
SMOG
A RIVER AIN’T TOO MUCH LOVE – XS530N
PLANNINGTOROCK
HAVE IT ALL – XP522I

Playlists des groupes, rencontrés après les concerts :

Tom Greenwood

VELVET UNDERGROUND (THE)
BOOTLEG SERIES, VOLUME 1 (THE QUINE TAPES) – XV356E
GRATEFUL DEAD (THE)
THE GRATEFUL DEAD – XG702E
Henry FLYNT
PURIFIED BY THE FIRE – XF577Z
SUICIDE
SECOND ALBUM – XS916B
ROBERT HASSLE
Non disponible en médiathèque

LUCKY DRAGONS
« Dream Island » en cours d’acquisition

Nick Bindeman

RED KRAYOLA (THE)
FINGERPAINTING – XR266P
THIN LIZZY
BAD REPUTATION – XT361G
PÄRSON SOUND
PÄRSON SOUND – XP142A
ANTHOLOGIES GENERALES
AN ANTHOLOGY OF NOISE & ELECTRONIC MUSIC, VOL.4 – X 041M
(Les Rallizes Dénudés)

ALGARNAS TRADGARD
Non disponible à la médiathèque

Inca Ore

DJ SCREW
SCREW TAPE IN THE DECK, VOLUME 2 – TEXAS TO THE WORLD – KD4995
GROUPER
WIDE – XG897B
LONDON IS THE PLACE FOR ME 2MA0435
Ambrose Adekoya CAMPBELL
LONDON IS THE PLACE FOR ME 3 – ML8500
LONDON IS THE PLACE FOR ME 4MA0437
Son HOUSE
DEATH LETTER – KH6542
MISSISSIPI RECORDS
Non diponible en médiathèque

Discographie sélective :

JACKIE-O MOTHERFUCKER
LIBERATION – XJ033E
JACKIE-O MOTHERFUCKER
FIG.5 – XJ033F
VALET
BLOOD IS CLEAN – XV021A
INCA ORE WITH LEMON BEARS ORCHESTRA
THE BIRDS IN THE BUSHES – XI350P

Publicités

A propos La média de bxl

La médiathèque de Bruxelles Centre : un repaire de découvertes et de passions. Nous aimons les musiques, les films, le multimédia. dans tous les genres, tous les courants. A la recherche de titres précis ou envie de découvertes ? Nous vous proposons plus de 100.000 titres musicaux et audiovisuels en accès direct, ainsi que des sélections ciblées. La médiathèque, c’est cinquante ans d’histoires culturelles enrichies au quotidien par des mélomanes et cinéphiles rodés au défrichage de répertoires et tendances sans cesse renouvelées. Bienvenue !
Cet article a été publié dans Patrick Thinsy. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s