Les trois grâces ou… trois faunesses.

Telles Deneb, Véga et Altaïr (les trois belles de l’été), étoiles les plus brillantes des constellations du Cygne, de la Lyre et de l’Aigle, qui forment ce que l’on appelle le Grand triangle des nuits d’été, voici trois voix féminines ( entre-autres) qui risquent fort bien d’inonder d’un rayon de lumière sidérale ce qu’il reste de vos humeurs sombres accumulées durant ce trop long hiver.

IN DARKNESS LET ME DWELL: LACHRIMAE & SONGS

John DOWLAND

AD7410

Détails et disponibilité.

Interprètes

Dorothee MIELDS Soprano, Hille PERL Viola da gamba, , Lee SANTANA Guitare, Chitarrone, THE SIRIUS VIOLS Ensemble instrumental.

J’avais déjà été conquis par le duo Hille Perl- Lee Santana dans leurs interprétations de Marin Marais. Mais quand une si jolie voix qu’est celle de Dorothée Mields vient compléter le groupe pour en faire un trio de choc, cela nous donne alors un CD fort envoûtant et imprégné d’une sorte de douce mélancolie dont la beauté transcendantale apaise l’âme troublée par les vicissitudes de la vie moderne.

CANTATES: 56,82,84,158 VOL.41

Johann Sebastian BACH

BB4446

Détails et disponibilité.

Interprètes

Masaaki SUZUKI Direction, Clavecin, Peter KOOIJ Basse [voix], Carolyn SAMPSON Soprano, BACH COLLEGIUM JAPAN

La première cantate est interprétée par Peter Kooij et ça commence bien, nous voilà déjà dans les hautes sphères célestes enrobées d’une enivrante atmosphère de sérénité et de passion.

Quand vient la deuxième cantate, interprétée par Carolyn Sampson,  repères rythmiques et harmoniques semblent s’effacer pour ne laisser apparent qu’une beauté à l’état pur baignant dans un lieu et temps suspendus entre  instant présent et éternité. Superbement Divin.

PATRICIA PETIBON: AMOUREUSES (MOZART, HAYDN, GLUCK)

Karlheinz

GC3609

Détails et disponibilité.

Interprètes

Patricia PETIBON Soprano, Daniel HARDING Direction, CONCERTO KÖLN Ensemble instrumental.

J’étais assigné au reclassement classique lorsque ce CD me tomba entre les mains.

La salle était silencieuse et il me vint l’envie de l’animer un peu.

Après deux premiers airs fort agréables, voilà que Patricia Petibon entonne : Hölle Racke kocht in meinen herzen… Une sorte d’énergie « animale » parfaitement maîtrisée s’est répandue dans la salle.  Je n’ai pas eu l’occasion d’emprunter ce CD ce jour là, une membre était visiblement du même avis que moi.

Eddy Maes.

Publicités

A propos La média de bxl

La médiathèque de Bruxelles Centre : un repaire de découvertes et de passions. Nous aimons les musiques, les films, le multimédia. dans tous les genres, tous les courants. A la recherche de titres précis ou envie de découvertes ? Nous vous proposons plus de 100.000 titres musicaux et audiovisuels en accès direct, ainsi que des sélections ciblées. La médiathèque, c’est cinquante ans d’histoires culturelles enrichies au quotidien par des mélomanes et cinéphiles rodés au défrichage de répertoires et tendances sans cesse renouvelées. Bienvenue !
Cet article, publié dans 1/ Nos coups de coeur:, Eddy Maes, Musique Classique, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Les trois grâces ou… trois faunesses.

  1. Ping : - Rêves haut perchés « La média de Bruxelles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s