– Le Bota vu d’en face

Dans les Chouchous du rock précédents, j’avais signalé qu’il fallait aller faire un petit tour aux Nuits Botanique.

Le gros événement pop – rock – chanson du printemps bruxellois n’est plus à présenter. La presse en a suffisamment parlé, la convivialité du lieu s’il fait beau, la mixité de la programmation, la magie de la Rotonde, le contact avec les artistes, les découvertes à petits prix….. et tout est vrai.

En voyant le programme, j’ai décidé de tester deux « nouveautés » et de me faire plaisir en retournant voir du connu.

Telepathe, un duo féminin new-yorkais dont j’avais écouté le nouvel album quelques semaines plus tôt, faisait partie de mon premier choix. En première partie le duo Rainbow Arabia, un garçon et une fille installés derrière des machines qui font de l’électro mixée avec de la world music, une formule musicale qui ne m’a jamais vraiment séduite, et qui aujourd’hui a l’air un peu dépassée.  Ensuite, viennent  les deux jeunes filles de Telepathe. Toutes discrètes et timides, elles se mettent derrière leurs laptop et lancent leurs programmes. A côté de la table des machines, se trouve une batterie succinte qui apportera un son tribal urbain aux compositions. Elles chantent en choeur sur un ton assez monocorde et inexpressif, mais c’est voulu. Malgré une prestation que j’estime correcte, l’ambiance restera froide tout au long des 40 minutes, il faut dire que les filles n’étaient ni communicatives ni accueillantes, évidemment ça n’aide pas. Quant au son : TROP FORT ! On avait tous la tête rentrée dans les épaules, comme des tortues. Non, mais pourquoi les ingés-son poussent tout dans le rouge ?

Mon deuxième choix « découverte » s’est porté sur  Soap&skin. Même si ce fut difficile, pendant ces dernières semaines j’ai boudé les Myspace, les articles de journaux et tout ce qui s’en suit. Je ne voulais rien savoir de cette fille, c’était assez difficile puisqu’on en parle partout, mais bon, j’y suis presque arrivée. La salle est dans l’obscurité et, autour de moi les gens murmurent entre eux « oui, tu vas voir, elle est géniale, c’est formidable, elle est incroyable….. » bon, me v’là prévenue. Un piano et un laptop trônent sur scène, et la fille Soap&skin arrive en silence dans une salle recueillie. Tout commence par un instrumental au piano relevé par quelques clicks and beeps au laptop. C’est pas mal du tout. Les morceaux suivants seront chantés et l’accompagnement électronique devient  beaucoup moins abstrait. Ce sont plutôt des nappes qui sont lancées pour souligner l’intense émotion décrite par l’ensemble piano – voix fantômatique. Une atmosphère sombre et terrifiante s’est installée dans la Rotonde ce soir. Mon avis : cette jeune fille a du talent et propose quelque chose de personnel c’est indéniable, mais  personnellement je déteste ! Je n’aime pas sa voix (elle n’en peut rien et moi non plus) et c’est beaucoup trop grandiloquent, trop théâtral pour me plaire. Même si les personnes qui l’ont indéniablement inspirées me plaisent beaucoup. Je cite Bjork et Hanne Hukkelberg principalement. Je vous propose cette video tournée au Botanique lors de sa première prestation en hiver 2008.

http://www.youtube.com/watch?v=VyZUzzEQma0&feature=related

Par contre en première partie, Fink un auteur-compositeur de chez  Ninja Tune qui m’a mis le q-par-terre par son charisme et  ses talents de songwriter. Lui et un autre guitariste tout simplement installés sur leur chaise, sans effets, sans fioritures,  pas du folk,  non, des chansons et c’est tout. Bravo !

 

Et puis il y avait le déjà-vu-qu’on-veut-revoir-parce-que-c’était-bien.

J’ai nommé Fujiya & Miyagi.  Ils viennent de Bristol et font un semblant de krautrock assez funky, dansant et vraiment plaisant. Ils furent pareils à eux-mêmes et à leurs disques. Ma critique : concert bien plaisant même s’il n’y avait pas beaucoup d’ambiance dans le chapiteau, mais ces musiciens sont réfrigérants. Je ne sais pas pourquoi, leur musique est pourtant groovy et … disons chaleureuse. Non, c’est eux,  quelque chose dans leur attitude qui fait que …. ou alors c’est à cause du local ? la pluie ? le monde ? les embouteillages ? les frites  ?

Quant à Ez3kiel, j’ai été très très déçue. Ils étaient dub, ils sont devenus stoner. C’est pas mon truc.

Brigitte Molenkamp

A propos La média de bxl

La médiathèque de Bruxelles Centre : un repaire de découvertes et de passions. Nous aimons les musiques, les films, le multimédia. dans tous les genres, tous les courants. A la recherche de titres précis ou envie de découvertes ? Nous vous proposons plus de 100.000 titres musicaux et audiovisuels en accès direct, ainsi que des sélections ciblées. La médiathèque, c’est cinquante ans d’histoires culturelles enrichies au quotidien par des mélomanes et cinéphiles rodés au défrichage de répertoires et tendances sans cesse renouvelées. Bienvenue !
Cet article, publié dans Pop Rock, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour – Le Bota vu d’en face

  1. globeglauber dit :

    bravo…
    (je te fais confiance sur le fait que tu aies vraiment deviné)

    pour les non-médiathécaires qui n’ont pas accès aux « hit parades internes », mon chouchou 2009 du moment est donc:

    – Ilyas AHMED : « Goner » (RootStrata, 2009)
    > http://www.rootstrata.com/rootblog/?p=1143
    > http://www.rootstrata.com/catalogue.html

    Celui qui est déjà à la Médiathèque c’est :

    – Ilyas AHMED : « The Vertigo of Dawn » (Time-Lag, 2008) – XA236L

    Ilyas Ahmed est un guitariste un rien chanteur (‘marmonneur’) d’origine pakistanaise vivant aux U.S.A. Pour aller vite, sa musique fait parfois penser à certains Richard Youngs ou Six Organs of Admittance.

    gLgL

  2. La média de bxl dit :

    Trouvé !

    Son album était même régulièrement dans notre ‘top’ interne Ourara !

    Jean-Grégoire

  3. globeglauber dit :

    alors Jean-Grégoire (et Brigitte… et les autres)

    j’aime bien les devinettes…

    alors…

    c’est surtout un guitariste

    c’est un musicien expatrié
    (il vit loin de son pays d’origine)

    ce disque de 2009 n’est pas encore dans les collections de La Médiathèque (mais j’en ai acheté deux de plus que mon exemplaire pour La Médiathèque)

    il y a pour le moment un titre de lui en un seul exemplaire dans tout le réseau de La Médiathèque. un seul disque mais qui est très bien sorti (vingt sorties en six mois)

    — avec le dernier indice, ça devient facile pour Brigitte Molenkamp et Patrick Thinsy —

    gLgL

  4. Jean-Grégoire dit :

    @Globeglaube : votre album de l’année, pouvez-vous être plus explicite ? (Les Yeah Yeah Yeahs ? 2 Pin Din ? Bill Callahan ? Grégoire ?)

  5. globeglauber dit :

    Telepathe!

    j’aime beaucoup les maxis d’avant 2009…
    j’aime bien l’album…
    j’adore ‘so fine’ (mon hit dansant de l’année)
    j’aime beaucoup le clip en forme de ‘teenage movie’ oblique de ce dernier morceau…
    =
    je perds tout sens critique…
    …mais j’assume

    – – –

    à part ça, grande nouvelle personnelle, j’ai peut-être trouvé mon album de l’an 2009…

    non, pas telepathe
    non, pas au botanique (soyons sérieux)
    non, pas dansant

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s