– « Chants d’Est », Sonia Wieder-Atherton

La Mitteleuropa, centre de l’Europe, où s’entrecroisent et se mêlent plusieurs cultures, germaine, slave, juive, romane… L’ancien empire austro-hongrois dont Claudio Magris, ce grand écrivain humaniste italien conte l’histoire des êtres qui ont peuplé ses terres, leurs rites, leurs mythologies, leurs histoires, en suivant les méandres du grand fleuve Danube, dont son livre porte le nom.

Sonia Wieder-Atherton, violoncelliste,  convoque l’écrivain dès les premières pages du livret accompagnant le CD. Parlant elle aussi de cette Mitteleuropa, elle y a tracé un chemin parmi les oeuvres de certains de ses compositeurs : « Ainsi  la route que nous suivrons nous mènera d’un chant tragique à une berceuse, d’un lied racontant un rêve à une danse aux accents tziganes, comme si nous nous laissions conduire par les chapitres d’un même récit. » Rachmaninov, Dohnanyi, Prokofiev, Martinu, Mahler, Tcherepnin, Krawczyk… La musique comme récit de tous ces compositeurs évoque la nostalgie des pays qu’ils ont dû quitter, guerres et révolutions ravageant leurs terres natales. « En perdant mon pays je me suis perdu moi-même, dit Rachmaninov, dans cet exil, loin de mes racines et de mes traditions, je ne trouve plus l’envie de m’exprimer. » Et il ne peut plus écrire pendant une dizaine d’années.

Le ton est mélancolique, le « Nunc dimitis » des « Vêpres » de Rachmaninov à fendre l’âme… »Ruralia hungarica opus 32b » d’Ernö Dohnanyi , évocation de la terre natale, perdue… Nostalgie de l’enfance perdue elle aussi, « Jeux d’Enfance » de Franck Krawczyk, d’après des chants de Janacek. La souffrance des destins tourmentés de ces compositeurs, des enfants morts, tués par le nazisme, exilés… Si l’Art ne peut éteindre la souffrance, du moins peut-il l’atténuer, nous accompagner.

J’ai écouté ce disque ce dimanche après-midi, la musique se mêlait aux bruissements des gouttes de pluie sur les feuillages du jardin, un chat ronronnait doucement près de moi, je parcourais les pages de « Danube » de Claudio Magris. Je repensais au beau disque d’Anne Queffélec « Contemplation », chroniqué dans mon billet précédent. C’est au coeur de ces instant-là que le temps se réfugie pour ralentir son cours, qu’un accord parfait se crée entre des êtres qui ne se connaissent pas mais qui se rejoignent, morts ou vivants, par la magie de l’Art.

« … le fleuve est un vieux maître taoiste, écrit Claudio Magris, qui au long de ses rives, nous donne une leçon sur la grande roue et sur les intervalles entre les rayons… »

« Chants d’Est » , Sonia Wieder-Atherton, GB7502

« Danube » de Claudio Magris est édité en Folio ainsi que « Microcosmos », un autre de ses livres les plus connus.

Françoise Vandenwouwer

Publicités

A propos La média de bxl

La médiathèque de Bruxelles Centre : un repaire de découvertes et de passions. Nous aimons les musiques, les films, le multimédia. dans tous les genres, tous les courants. A la recherche de titres précis ou envie de découvertes ? Nous vous proposons plus de 100.000 titres musicaux et audiovisuels en accès direct, ainsi que des sélections ciblées. La médiathèque, c’est cinquante ans d’histoires culturelles enrichies au quotidien par des mélomanes et cinéphiles rodés au défrichage de répertoires et tendances sans cesse renouvelées. Bienvenue !
Cet article, publié dans 1/ Nos coups de coeur:, 2/ Nos collections:, Françoise Vandenwouwer, Musique Classique, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour – « Chants d’Est », Sonia Wieder-Atherton

  1. Ping : - Du super concentré de coups de coeur « La média de Bruxelles

  2. globeglauber dit :

    salut Françoise,

    Deux rebonds cinématographiques à ce disque:

    1// Sonia Wieder-Atherton est la complice prvilégiée de la cinéaste Chantal Akerman.
    Pour ne reprendre que les longs métrages, elle a e.a. pris à son compte les bandes-sons des films « Nuit et jour », « Un divan à New-York », « Chantal Akerman par Chantal Akerman » (dans la série « Cinéma de notre temps »), « La Captive », « Demain, on déménage »…
    … et le documentaire / film-essai « D’Est » en 1993
    ((pas possible qu’il n’y ait pas de lien))

    2// A propos du Danube, un très beau film documentaire… -film belge et film de femme également – « Vers la mer » d’Annik Leroy (TW4401) qui suit le fleuve de la source au Delta. J’en conseille ardemment la vision!

    gLgL

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s