– Dvd de la semaine : « Burn after reading » des Frères Coen

Les frères Coen, on ne présente plus et c’est toujours une fête lorsqu’une nouvelle réalisation est annoncée. Burn after reading n’échappe pas à cette règle, même si certains critiques ont un petit peu boudé ce dernier opus. Il faut dire que l’on se remettait à peine du foudroyant No country for old men et qu’il était (presque) difficile de passer à autre chose ou de pouvoir rire de bon cœur. En effet, ce Burn after reading est une franche comédie rehaussée par une sacrée brochette d’acteurs : Brad Pitt, George Clooney, Frances McDorman, John Malkovich, Tilda Swinton, Richard Jenkins, pour ne citer qu’eux.

D’un côté, il y a Osbourne Cox (John Malkovich), analyste à la CIA, qui perd son boulot sans raison apparente. Prêt à se venger du système, il se met à rédiger ses mémoires. Sa femme (Tilda Swinton) ne le supporte plus, d’autant qu’il est maintenant sans emploi.

De l’autre côté, il y a Linda Litzske (Frances McDorman), employée dans une salle de sport, qui passe ses journées au téléphone dans l’espoir de décrocher une intervention financière auprès de son assureur afin de subir une série d’opérations chirurgicales.

Entre les deux, il y a un cd-rom, document appartenant à Osbourne Cox, sur lequel se trouvent des données importantes émanant de la CIA, et qui tombe dans les mains de Linda et de son collègue Chad (Brad Pitt). Nos deux loustics vont y voir une opportunité pour gagner un peu d’argent… et vont enclencher un processus qui va en dépasser plus d’un.

Comédie d’espionnage intelligente et déjantée, Burn after reading se déguste de bout en bout comme autant de petits plats en plein festin. Déjà le treizième film des Frères Coen où l’on s’amuse à suivre leur ligne de conduite qui les a si bien mené à leur réputation : personnages satiriques et loosers à souhait (Fargo), intrigue embrouillée (Big Lebowski), humour noir, marivaudage … autant d’ingrédients qui font de ce film un vrai régal. Ajoutons que tout cela se fait en finesse grâce à des dialogues piquants et un jeu d’acteurs réjouissant.

Lorsque j’ai été voir ce film à sa sortie au cinéma, j’ai beaucoup ri, et je n’étais pas la seule à prendre du bon temps puisque, tout autour de moi, les gens continuaient à rire lorsque la lumière est réapparue dans la salle, fait suffisamment rare que pour le souligner.

Un succès de plus dans la filmographie quasi parfaite des Frères Coen… à quand leur prochain film ?

Brigitte Segers

A propos La média de bxl

La médiathèque de Bruxelles Centre : un repaire de découvertes et de passions. Nous aimons les musiques, les films, le multimédia. dans tous les genres, tous les courants. A la recherche de titres précis ou envie de découvertes ? Nous vous proposons plus de 100.000 titres musicaux et audiovisuels en accès direct, ainsi que des sélections ciblées. La médiathèque, c’est cinquante ans d’histoires culturelles enrichies au quotidien par des mélomanes et cinéphiles rodés au défrichage de répertoires et tendances sans cesse renouvelées. Bienvenue !
Cet article, publié dans 1/ Nos coups de coeur:, Brigitte Segers, Cinéma (fiction), est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour – Dvd de la semaine : « Burn after reading » des Frères Coen

  1. Ping : - Best of 2009 cinéma ou l’art de faire des listes… « La média de Bruxelles

  2. La média de bxl dit :

    Difficile effectivement de résister au personnage de composition de Brad Pitt, par exemple.

    Le film, cependant, se conclut par 2 ou 3 pirouettes un peu désinvoltes, bâclées, qui gâchent le plaisir de s’être laissé mener en bateau auparavant.

    Jean-Grégoire

  3. Mike dit :

    Ce qui est fascinant avec leurs comédies, c’est qu’elles sont loin d’être de simples bouffonneries.
    « The Big Lebowski » par exemple est un film extrêmement bien construit, référentiel à plus d’un titre et d’une grande liberté de ton.
    Leur dernier opus suit un peu la même « logique », avec un panel d’acteurs tous plus ou moins à contre-emploi, un scénario plus ou moins tordu et une narration façon « film choral ».
    Du plaisir à l’état pur!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s