– Paris: La Seine, les boulevards et le périph’

Paris, roman d’une ville.

Un film de Stan Neumann.

Une visite insolite, une histoire pleine de détails curieux qui vous font comprendre le pourquoi et le comment de certaines choses étranges qui façonnent le caractère particulier de cette ville.

C’est à l’écart des grands monuments,  au détour d’une ruelle qu’on découvre les spécificités urbanistiques de la ville.

Quand à l’histoire du tracé des grands axes, il nous est conté à la manière d’une visite guidée qui vous donne envie de revisiter la ville en flânant le long des boulevards longés par les rangées de platanes.

Paris côté façade, Paris côté cour intérieure. Paris vu des toits, Paris vu d’en bas.

Un superbe documentaire noir et blanc, impeccable du point de vue de la photographie.

A ne pas rater si vous voulez profiter pleinement de votre prochaine visite de la ville des lumières.

Paris périph’

Un film de Richard Copans.

Paris périph, le Paris que l’on voudrait passer à toute vitesse,  à condition de ne pas être coincé dans un embouteillage bien sûr.

Un documentaire où le côté bruyant et stressant est raconté sous forme de chansons, où se côtoient le monde des affaires et la très grande précarité.

Scène tout à fait surréaliste où l’on voit un homme attablé à côté de sa caravane,  la bouteille de rouge débouchée…juste en dessous d’un pont du périph qui porte sur son domaine une ombre que je trouve plutôt menaçante.

Un vacarme incessant, une odeur de gaz d’échappements omniprésente, mais un sens esthétique certain dans les prises de vue et la maitrise de la lumière.

Deux documentaires qui se complètent mutuellement et qui valent vraiment le détour.

Détails et disponibilité.

Et pour terminer cette visite, je vous suggère une mini ballade incontournable de trente minutes le long de la Seine des années cinquante avec Joris Ivens comme réalisateur. Cela s’appelle : La Seine à rencontré Paris (grand prix du court-métrage à Cannes en 1958). Je n’en dirai pas plus que les quelques images qui suivent…

Détails et disponibilité.

Eddy Maes.

Publicités

A propos La média de bxl

La médiathèque de Bruxelles Centre : un repaire de découvertes et de passions. Nous aimons les musiques, les films, le multimédia. dans tous les genres, tous les courants. A la recherche de titres précis ou envie de découvertes ? Nous vous proposons plus de 100.000 titres musicaux et audiovisuels en accès direct, ainsi que des sélections ciblées. La médiathèque, c’est cinquante ans d’histoires culturelles enrichies au quotidien par des mélomanes et cinéphiles rodés au défrichage de répertoires et tendances sans cesse renouvelées. Bienvenue !
Cet article, publié dans 1/ Nos coups de coeur:, Documentaire, Eddy Maes, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour – Paris: La Seine, les boulevards et le périph’

  1. La média de bxl dit :

    Images, montage, voix off (un poème de Prévert par Serge Reggiani), tout est très bien dans le film de Joris Ivens.

    Tout sauf… la musique, omniprésente, qui décline pendant 30 minutes des variations guinguette du thème « il était un petit navire ». Cela peut donner le mal de mer !

    JG

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s