– News du côté des news (4/12/09)

C’est avec un petit peu de retard que les news du côté des news arrivent, mais Saint-Nicolas oblige, les malles furent bien trop pleines que pour pouvoir tout traiter en même temps !

Pour commencer notre petit tour d’horizons des nouveautés dvd fiction de la semaine, nous partons en France pour un voyage aux Pyrénées, donne-moi la main mais qu’à la belle personne !

Le Voyage aux Pyrenées de Jean-Marie et Arnaud Larrieu : Une joyeuse comédie française interprétée par Sabine Azéma et Jean-Pierre Darroussin. Mon collègue Pierre Hemptinne l’ayant vu lors de du Festival Ecran Total 2009, je lui laisse le soin de vous en parler (ici). Voici quand même ce qu’en disait les critiques du journal « Le Monde » : « Commencé  le  cul  entre  deux  chaises, ce film entre les plans duquel plane  malicieusement  l’esprit  d’Alain  Resnais  finit cul par-dessus tête. Pour la plus grande joie du spectateur. »

La Belle personne de Christophe Honoré : le réalisateur de 17 fois Cécile Cassard (2002), Tout contre Léo (2002), Ma Mère (2004),  Dans Paris (2006), Chansons d’amour (2007) et très récemment de Non ma fille, tu n’iras pas danser (2009) replonge dans les amours d’une certaine jeunesse parisienne. Une bien belle jaquette en tous les cas…

Donne-moi la main de Pascal-Alex Vincent : un road-movie initiatique qui voit deux jumeaux se positionner par rapport à leurs attirances sexuelles. « C’est là une sorte de Tour de France par deux enfants, mais cent quarante ans plus tard, épuré par quelques libérations sexuelles glanées au passage. Sans doute tous les épisodes ne sont pas du même niveau et sans doute le film perd en étrangeté dès qu’il se met à ressembler à des choses que l’on connaît déjà (Presque rien de Sébastien Lifshitz). Il n’empêche qu’on veut bien lui donner la main, à ce film qui chante Melocoton de Colette Magny tout en embrassant le XXIe siècle. » (Libération)


Les deux films suivants ont quelque chose en commun point de vue titre, vous ne trouvez pas ? Antichrist vs Jusqu’en enfer

Antichrist de Lars Von Trier : Un couple en deuil se retire à  » Eden « , un chalet isolé dans la forêt, où  ils  espèrent  guérir  leurs cœurs et sauver leur mariage. Mais la nature reprend ses droits et les choses vont de mal en pis…
Le film qui a fait sensation au Festival de Cannes 2009 et qui a permis à Charlotte Gainsbourg de remporter le prix de la meilleure actrice. Les critiques sont quasi toutes unanimes (ce qui est rare) pour  complètement descendre cette dernière réalisation de Lars Von Trier. Donc à vous de juger.

Jusqu’en enfer / Drag me to hell de Sam Raimi : Une jeune banquière refuse un prêt à une vieille personne. Pour se venger, celle-ci jette un mauvais sort sur la jeune femme. Sorcellerie, humour noir, esprits terrorisants, l’auteur de la trilogie Evil dead  nous offre un petit film d’horreur à l’ancienne.

Les Insurgés / Defiance de Edward Zwick : En  1941,  les  armées  d’Hitler  envahissent l’Europe. Leur implacable progression  coûte  la  vie à des millions de juifs. Pour trois hommes, cette  tragédie  marque  le  début d’une guerre dans la guerre. Lorsque leur  petit village d’Europe de l’Est est envahi, les frères Bielski se réfugient  dans  une  profonde  forêt  qu’ils  connaissent  depuis leur enfance. Avec Daniel Craig (alias James Bond)

Un été italien / Genova de Michael Winterbottom : après la mort de sa femme, un veuf décide de partir avec ses deux filles en Italie pour redémarrer une nouvelle vie. Un film qui me semble un peu trop mélo à mon gout, mais ce réalisateur est en général très bon, donc, à suivre.

La Nouvelle vie de monsieur Horten de Bent Hammer : ou quand monsieur Horten, au lendemain de sa retraite, se perd et fait de nouvelles rencontres. Le réalisateur du magnifique et incontournable Kitchen stories. On y retrouve son humour décalé, à la fois burlesque et noir, typique des réalisations nordiques. A voir, à voir, à voir…

Qu’on se le dise !

Brigitte Segers

A propos La média de bxl

La médiathèque de Bruxelles Centre : un repaire de découvertes et de passions. Nous aimons les musiques, les films, le multimédia. dans tous les genres, tous les courants. A la recherche de titres précis ou envie de découvertes ? Nous vous proposons plus de 100.000 titres musicaux et audiovisuels en accès direct, ainsi que des sélections ciblées. La médiathèque, c’est cinquante ans d’histoires culturelles enrichies au quotidien par des mélomanes et cinéphiles rodés au défrichage de répertoires et tendances sans cesse renouvelées. Bienvenue !
Cet article, publié dans Brigitte Segers, Cinéma (fiction), News du côté des news, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour – News du côté des news (4/12/09)

  1. La média de bxl dit :

    Je n’ai malheureusement pas vu le film « donne-moi la main », je sonde mes collègues et je vous dis quoi.

  2. Jean-Grégoire dit :

    La Belle Personne est un film intéressant : adaptation libre et contemporaine de La Princesse de Clèves, il dresse le tableau d’émois amoureux chez des adolescentes parisiens. Comme dans d’autres films du réalisateur, le schéma classique un garçon-une ou des filles d’abord présenté se révèle une apparence masquant d’autres types de relation que les personnages vivent de manière intense, éperdue.

    Le film est peut-être « parisien » : ancré dans un territoire, étoffé de citation culturelles de l’élite intellectuelle. Ce n’est pas un problème : d’autres films sont « new-yorkais » ou « anversois »

    La Belle Personne souffre cependant d’un problème de rythme et il est vrai d’un côté bourgeois : tous les protagonistes sont trop beaux et trop bien fringués. Là encore, il me semble que ce reproche peut être formulé à pléthore de films, mais bon, cela coince un petit peu.

    Pour conclure, je vous conseille plutôt les Chansons d’amour, son long métrage précédent, qui est surprenant et bouleversant.

  3. Lorenzo007 dit :

    « Donne-moi la main » m’intéresse beaucoup, un avis autre que celui de Libé (auquel je ne fais pas confiance) serait le bienvenu.
    Par contre, le film d’Honoré ne m’intéresse pas, j’ai horreur du « parisianisme » bobo, tant dans le cinéma que dans la variété française actuelle.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s