– Sacrilège ?

Tout d’abord, voici un très beau documentaire, une très belle biographie.

Point besoin d’en dire plus ici quant à la réalisation du film et son contenu, le résumé que vous pourrez lire en cliquant sur « détails et disponibilités » vous l’expliquera de manière suffisamment convaincante.

Quelques mots plutôt au sujet d’Yves Klein lui-même, personnage ambigu, énigmatique et difficile à cerner, et de son œuvre.

J’ai toujours été fasciné par ses « anthropométries » qui mettent en valeur d’une manière brute et sensuelle ces corps féminins comme peu d’artistes n’ont eu l’idée ou l’audace de le faire. Ils expriment d’un même jet, forme, matière et énergie. En plus, c’est « beau » et équilibré (critères qui ne plaisent probablement pas aux « âmes » conceptuelles dont faisait ceci dit, partie l’artiste).

Si ses expériences avec l’eau et le feu m’interpellent pour leur côté « alchimique », ses monochromes ou ses performances par contre me laissent assez indifférent, même si le côté cocasse de ces manifestations me rendent l’homme assez sympathique.

Mais peut-être suis-je tout à fait à côté de la plaque en écrivant ces quelques lignes,  n’aurais-je rien compris à la démarche de l’artiste ? Ne serais-je qu’un béotien inculte et ignare ?

Peu importe ce qu’on en pense, passez moi une anthropométrie et je l’accroche de suite dans mon salon, quitte à commettre un sacrilège. Passez moi un monochrome et, pour peu qu’il ne s’accorde pas avec les couleurs de mes tentures, je le revends pour m’acheter… une anthropométrie.

Eddy Maes.

Yves Klein – La révolution bleue, un film de François Lévy-Kuentz.

Détails et disponibilités.

Publicités

A propos La média de bxl

La médiathèque de Bruxelles Centre : un repaire de découvertes et de passions. Nous aimons les musiques, les films, le multimédia. dans tous les genres, tous les courants. A la recherche de titres précis ou envie de découvertes ? Nous vous proposons plus de 100.000 titres musicaux et audiovisuels en accès direct, ainsi que des sélections ciblées. La médiathèque, c’est cinquante ans d’histoires culturelles enrichies au quotidien par des mélomanes et cinéphiles rodés au défrichage de répertoires et tendances sans cesse renouvelées. Bienvenue !
Cet article, publié dans 1/ Nos coups de coeur:, Documentaire, Eddy Maes, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s