– Arte, en couleurs et en rondeurs (ou presque)

Le monde des couleurs est une série en trois parties qui comble un certain vide dans l’édition du documentaire sur l’art et la société.

La première partie est consacrée à la réalité de la perception des couleurs. Existent-elles réellement ou sont-elles une fabrication de notre cerveau ?

Quelques exemples illustrent parfaitement bien les tromperies organisées par notre cerveau pour nous donner l’illusion d’une certaine réalité.

La deuxième aborde des énigmes au sujet de sa fabrication et son utilisation dans les différents groupes humains du monde.

Pour quelle raison le rouge était-il porté par les empereurs romains et les ecclésiastiques ? Pourquoi le bleu l’était-il par les rois de France ?

Quant à la troisième, elle nous parle de son langage et de la valeur symbolique que nous lui accordons selon notre origine, notre sexe ou le contexte social dans lequel nous évoluons.

Le discours des intervenants est pertinent, clair et nous apporte pas mal d’éclairage sur ce phénomène naturel si intrigant dont nous avons encore beaucoup à apprendre malgré qu’il inonde notre quotidien du lever au coucher du soleil.

La face cachée des fesses,

Un documentaire qui tente en cinquante cinq minutes de faire une analyse sociologique et esthétique de cette partie toute en rondeurs de notre anatomie.

L’iconographie est très belle et le choix des références aux tableaux anciens est judicieux.

Une certaine analyse historique bien menée et documentée rend le documentaire intéressant et  agréable à regarder.

Mais je me suis souvent senti très éloigné et dubitatif face au discours tenu par l’un ou l’autre des intervenants.

Malgré une évolution certaine des gouts de la société, une réelle métamorphose de certaines valeurs esthétiques n’a visiblement pas encore le vent en poupe.

Les écrivains et philosophes ont visiblement toujours un faible pour les « chevilles fines » telles qu’Homère aimait déjà les décrire dans son Iliade.

La photographe qui a l’audace (et je l’en félicite) de mettre en valeur les formes rondes de son modèle finit quand même  par avouer qu’elle gomme un centimètre de taille par ci, un peu de cellulite par là.

Quant à dire que les fesses peintes par Rubens ne sont pas belles, il aurait fallu pouvoir demander l’avis de la gente masculine de l’époque ou du peintre lui-même avant de l’affirmer comme un fait accompli.

Le titre était prometteur, mais je m’attendais à quelque chose qui décoiffe et secoue les idées reçues.

J’aurais aimé une émission plus longue, plus dense et plus fouillée.

Disons, quelque chose à la hauteur de la série sur le monde des couleurs.

Cinquante cinq minutes, c’est un peu court pour balayer d’un même geste plusieurs millénaires d’histoire de l’art et de comportements humains…

Eddy Maes.

Détails et disponibilités:

Le monde des couleurs.

La face cachée des fesses.

Publicités

A propos La média de bxl

La médiathèque de Bruxelles Centre : un repaire de découvertes et de passions. Nous aimons les musiques, les films, le multimédia. dans tous les genres, tous les courants. A la recherche de titres précis ou envie de découvertes ? Nous vous proposons plus de 100.000 titres musicaux et audiovisuels en accès direct, ainsi que des sélections ciblées. La médiathèque, c’est cinquante ans d’histoires culturelles enrichies au quotidien par des mélomanes et cinéphiles rodés au défrichage de répertoires et tendances sans cesse renouvelées. Bienvenue !
Cet article, publié dans 1/ Nos coups de coeur:, Documentaire, Eddy Maes, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s