– Bifff, au jour… la nuit (13) : mardi 20 avril 2010

« This is it » comme le dirait Michael Jackson ! Nous voilà arrivés à la soirée de clôture de cette vingt-huitième édition du plus fantastique des festivals bruxellois : le Bifff.

C’est toujours avec beaucoup de joie, d’émotion mais aussi de tristesse qu’on se rend une dernière fois au site de Tour & Taxis.

25 films ¾ plus tard, je termine ce festival comme chaque année sur les genoux même si ces trois derniers jours, j’ai, comme on dit chez nous, un peu levé le pied…

Ce fut pour ma part une expérience enrichissante et surtout très amusante. Je vous souhaite un jour de pouvoir participer à un Jury de ce genre. L’accueil de l’équipe fut « fantastique » et le pass qui m’avait été attribué, « magique »…

Mais trêve de bavardage, il nous faut maintenant annoncer les résultats !

Donc, beaucoup de monde comme d’habitude pour la soirée de clôture, un bar V.I.P. bondé, la présence du Prince Laurent et de sa femme Claire qui passent maintenant complètement inaperçus (il faut dire qu’on a vu le Prince Laurent de nombreuses fois cette année), un peu d’énervement pour certains pour trouver LA bonne place dans la salle, et la longue liste de proclamation des résultats :

Le Jury International du 28ème Brussels International Festival of Fantastic, Thriller & Science Fiction Film composé de Dee Wallace, Tommy Wirkola, Nabil Ben Yadir et Takashi Shimizu a attribué

  • Le Corbeau d’Or 2010, Grand Prix du 28ème Brussels International Fantastic Film Festival à Orphan de Jaume Collet-Serra
  • Un Corbeau d’Argent, Prix spécial du Jury à Thirst de Park Chan-Wook.
  • Un Corbeau d’Argent, Prix spécial du Jury à Symbol de Hitoshi Matsumoto.

Le Jury Européen composé de Lai Kin Chang, Laurence Morel, Olivier Merckx, Patrick Hella, Christian Monheim, Carlo Levy et Gery Brusselmans a attribué

  • Le Méliès d’Argent 2010 à The Door de Anno Saul.
  • Une mention spéciale à Cargo de Ivan Engler et Ralph Etter.

Le Jury du 7ème parallèle, composé de Muriel Andrin, Brigitte Segers, Kris Dewitte et Bert Lesaffer a attribué

  • Le prix du 7ème parallèle à Symbol de Hitoshi Matsumoto.

Le Jury Thriller, composé de Jacques Campens, Patrick Van Hauwaert, Michel Angely, Jean Dufaux et Anaïs Emery a attribué

  • Le Prix du Meilleur Thriller 2010 à Cell 211 de Daniel Monzon.

Le Pégase (prix du public) a été attribué à Vampires de Vincent Lannoo.

(je ne vous cacherai pas que j’ai fait un copié/collé de mon ami Wikipédia…)

Alors que dire de ce palmarès et de cette 28 ème édition ?

Que je ne suis évidemment pas d’accord avec le prix accordé pour Cell 211, mais il est vrai aussi qu’ils n’avaient peut-être pas beaucoup de choix dans cette catégorie…

Que j’aurais aimé voir Deliver us from evil de Ole Bornedal et que j’espère qu’il sortira en dvd…

Que Valhalla rising de Nicolas Winding Refn aurait mérité un prix, même si une partie des spectateurs dans la salle ce jour là ne seront absolument pas d’accord avec moi…

Que Dee Wallace est super sympa et très pétillante…

Qu’un certain membre d’un certain jury avait trop bu avant de monter sur scène : We will, We will rock you

Que les dames pipi font d’énormes fautes d’orthographe…

Que quand l’homme au sein est dans la salle, fuyez !

Que c’est la première fois que je prends un verre dans le même bar que Luc Besson et Jean-Paul Rouve…

Que ce serait sympa d’installer une friterie en face du site (hmmm !)…

Et que l’on espère surtout qu’il y aura encore d’autres éditions… mais avec de nouveaux fauteuils…

Mais une soirée de clôture n’est rien sans le film de clôture, et j’attendais avec impatience ce Kick-ass. Il faut dire que j’avais déjà vu beaucoup de bandes-annonces qui nous présageaient un bon moment de cinéma !

Kick-ass de Matthew Vaughn

Dave Lizewski est un ado mal dans sa peau, timide, élevé aux comics et qui espère lui aussi faire régner la justice depuis qu’il a endossé un costume de super-héros pour défendre les plus démunis. Mais voilà, on ne s’improvise pas super-héros du jour au lendemain, qui plus est sans superpouvoir et Dave se retrouve très vite à l’hôpital après avoir subi une intervention dans la rue plutôt musclée. S’ensuit une opération chirurgicale après laquelle Dave est renforcé de partout, ce qui l’arrange plutôt bien pour continuer à endosser son rôle de justicier. A partir de ce moment, il devient Kick-Ass, héros à la notoriété grandissante. C’est alors qu’il fait la connaissance d’un tandem de justiciers surprenant et hyper entrainé composé de Hit-Girl, une petite fille de 11 ans et de son papa Big-Daddy. A eux trois, ils vont devoir se battre contre un maffieux pas très ragoutant…

Kick-Ass est à la base une série de comics de super-héros créée par le scénariste Mark Millar et publiée aux éditions Marvel. L’adaptation donne un film divertissant, bourré d’humour, de scènes d’action et avec suffisamment d’explosions, de flingages et de bastons que pour se rendre compte qu’il ne faut pas prendre ça trop au sérieux… je dis cela car certains critiques ont déjà crié au scandale sous prétexte que voir une petite fille de 11 ans dégommer de gros maffieux à l’aide d’un bazooka, ça ne se fait pas… Nous sommes très loin de la réalité, alors arrêtons de rire, s’il vous plait ! Donc, âmes sensibleke, s’abstenir car effectivement, Kick-girl tue des gens ! En tous les cas, cela n’a pas vraiment choqué les spectateurs de ce soir et l’ambiance y était parfaite.

Après ce très bon moment de cinéma, nous nous sommes rués sur le bar où « un » verre de l’amitié nous est traditionnellement offert… moment solennelle durant lequel tout le monde a reparlé des films qu’il a vu, aimé, détesté, de la moutarde servie au bar, des gueules de bois vécues durant le Festival et de la vie saine et équilibrée que nous allions bientôt retrouver. En fin de soirée, l’espace s’est tout doucement vidé, les gens se sont fait la bise une dernière fois en se disant à l’année prochaine ! Et vous, y serez vous ?

Brigitte Segers

Publicités

A propos La média de bxl

La médiathèque de Bruxelles Centre : un repaire de découvertes et de passions. Nous aimons les musiques, les films, le multimédia. dans tous les genres, tous les courants. A la recherche de titres précis ou envie de découvertes ? Nous vous proposons plus de 100.000 titres musicaux et audiovisuels en accès direct, ainsi que des sélections ciblées. La médiathèque, c’est cinquante ans d’histoires culturelles enrichies au quotidien par des mélomanes et cinéphiles rodés au défrichage de répertoires et tendances sans cesse renouvelées. Bienvenue !
Cet article, publié dans Bifff, Brigitte Segers, Cinéma (fiction), est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour – Bifff, au jour… la nuit (13) : mardi 20 avril 2010

  1. Charles dit :

    Ici l’homme au sein dans la salle :-)
    Remy, l'homme aux seins   BIFFF 2010 4 © Charles Six  (14 of 20)

    Je suis d’accord pour un prix spécial pour Wallhala Rising !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s