– Ici et là à la mBxl

Vampires, Samir Barris et vélos.

Vampires, de Vincent Lannoo, a remporté le prix du public au Festival du film fantastique de Bruxelles qui vient de s’achever. Il nous avait fait l’amitié de venir nous présenter une sélection de films de vampires à la fin du mois de mars.

Voici sa playlist de films de vampires :

Ordinary Man, de Vincent Lannoo : le gentil vampire

Gomorra, de Matteo Garrone : représentativité de la mafia comme une communauté de vampires

Twilight, de Catherine Hardwicke : l’anti-vampire

Blue Velvet, de David Lynch : la vamp et l’emprise sur le féminin

Elève Libre, de Joachim Lafosse : pire que les vampires

C’est arrivé près de chez vous, de Rémy Belvaux : le vampire burlesque

et bien sûr : Vampires de Vincent Lannoo, qui vient d’arriver dans nos collections en DVD.

En passant, je vous conseille de jeter une oreille sur l’album de Samir Barris, Tenter l’atout. C’est le deuxième de cet auteur-compositeur bruxellois qui aborde la pop en français avec une vraie exigence de jubilation musicale et la volonté de sublimer une formule ma foi bien connue. Ce n’est pas la révolution, mais c’est le plaisir d’écouter de la belle et accrocheuse ouvrage.

Vus récemment, la comédie « 40 ans toujours puceau« , dont le héros, interprété par Steve Carell, est un fan de jeux vidéo et de figurines de super-héros qui, après quelques gags et aventures plutôt très drôles, se retrouve dans le lit d’une charmante jeune grand-mère.

Et le « Jane Austen Book Club« , où un jeune nerd fan de science-fiction (Hugh Dancy) se retrouve également in fine dans les bras d’une quinqua dynamique !

Autre points communs entre ces deux personnages, ils sont tous les deux cyclistes et sensiblement plus désirables que la moyenne des vieux célibataires aux passions adolescentes.

En vrac encore dans la playlist :

– « Heligoland » de Massive Attack, qui propose un album plus qu’honorable, d’une ambiance poisseuse comme on l’attendait.

– « One Life Stand » de Hot Chip, qui dégaine quelques ritournelles electro-pop très « coeurs d’artichaut ».

– Le fantasque film « Un chat, un chat« , de Sophie Fillières, dont on se demande ce que le titre a à voir avec cette saugrenue histoire de panne d’inspiration d’une écrivain, interprétée par Chiara Mastroianni, qui vit la situation dans un mélange d’immobilisme et de fantaisie involontaire.

A bientôt !

Jean-Grégoire Muller

Publicités

A propos La média de bxl

La médiathèque de Bruxelles Centre : un repaire de découvertes et de passions. Nous aimons les musiques, les films, le multimédia. dans tous les genres, tous les courants. A la recherche de titres précis ou envie de découvertes ? Nous vous proposons plus de 100.000 titres musicaux et audiovisuels en accès direct, ainsi que des sélections ciblées. La médiathèque, c’est cinquante ans d’histoires culturelles enrichies au quotidien par des mélomanes et cinéphiles rodés au défrichage de répertoires et tendances sans cesse renouvelées. Bienvenue !
Cet article, publié dans 1/ Nos coups de coeur:, Jean-Grégoire Muller, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s