– So Called – The So Called Seder: A Hip Hop Haggadah

Josh Dolgin est né à Ottawa et est un artiste multidisciplinaire : il est rappeur, chanteur,musicien, photographe, magicien, écrivain, journaliste et dessinateur, excusez du peu ! Enfant déjà, sa mère le payait pour l’inciter à suivre des cours de piano. Il s’est ensuite mit à l’accordéon, et a joué dans différentes formations aux styles divers : salsa, gospel, rock et funk. Il découvre l’échantillonnage durant ses études en littérature à l’Université, se met rapidement à produire des instrumentaux et devient fortement demandé dans le milieu hip-hop.

Comme beaucoup d’autres avant lui, il fouillera les greniers et les brocantes à la recherche de vieux enregistrements pour alimenter son sampler. Ses parents, d’origine juive n’ont jamais vraiment écouté de musique de cette communauté et c’est un pur hasard s’il tombe sur un disque d’Aaron Lebedeff en fouillant dans les bacs de l’Armée du Salut. Il commencera alors a collectionner ce genre de disques et en deviendra un spécialiste reconnu (il possède aujourd’hui plus de 3000 disques, des 78 tours pour la plupart, datant des années 20, 30 ou 40).
Cette découverte de la musique klezmer modifiera profondément son style, pour devenir ce « Hip-Hop yiddish » avec la parution de son premier album solo : un hommage iconoclaste à la Pessah, (Haggadah étant le texte hébreu utilisé pour célébrer la pâque juive)

Le premier morceau du disque (Pesach Zeit) mélange les cuivres et chants balkaniques traditionnels avec le rap de Katie Moore et les scratches discrets de P-Love. Vient ensuite un morceau dont les instruments principaux sont le cymbalum et le violon. Et ensuite, une reprise, tiens donc ! Le chant de travail traditionnel « Go Down Moses » est ici revisité avec beaucoup d’originalité dans ce « Let My People Go»

Plus énergique, le groove mélancolique de « Who Knows One? » sur lequel est invité le célèbre clarinettiste new-yorkais David Krakauer qui est suivi par un étonnant et excellent morceau dub tzigane (3rd Cup: Yahu).

Pour terminer ce disque inventif et entrainant,  «The Miriam Drum Song (Chad Gadya) » qui ajoute aux cuivres klezmer les mélodies irlandaises du violoniste Jonathan Moorman pour devenir un hymne au mélange des cultures.

Samuel Mussen

Publicités

A propos La média de bxl

La médiathèque de Bruxelles Centre : un repaire de découvertes et de passions. Nous aimons les musiques, les films, le multimédia. dans tous les genres, tous les courants. A la recherche de titres précis ou envie de découvertes ? Nous vous proposons plus de 100.000 titres musicaux et audiovisuels en accès direct, ainsi que des sélections ciblées. La médiathèque, c’est cinquante ans d’histoires culturelles enrichies au quotidien par des mélomanes et cinéphiles rodés au défrichage de répertoires et tendances sans cesse renouvelées. Bienvenue !
Cet article a été publié dans Musique du Monde, Samuel Mussen, Soul - Funk - R'n'b. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour – So Called – The So Called Seder: A Hip Hop Haggadah

  1. Ping : – So Called – The So Called Seder: A Hip Hop Haggadah « Dj Protesta’s Blog

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s