– Willie Hutch – The Mack

Willie McKinley Hutchison, plus connu sous le diminutif de Willie Hutch était un compositeur et musicien américain ayant composé pour l’écurie Motown dans les années 70 et 80. Né à Dallas, il rejoint à l’adolescence un groupe de doo-wop, the Ambassadors, puis suit une formation musicale à la Booker T. Washington High School. Sa carrière musicale commence réellement en 1964, avec la sortie de son single « Love Has Put Me Down » sur le label Soul City, mais c’est après avoir déménagé à Los Angeles qu’il acquiert une reconnaissance. Il est notamment remarqué par le mentor du groupe soul « The 5th Dimension », et il se mettra a composer, arranger et produire leurs disques. Il coécrira également en 1970 le tube « I’ll be there » pour les Jackson 5, morceau qui restera 5 semaines en tête des ventes aux Etats-Unis ! Il enregistra ensuite les musiques originales de deux films de Blaxploitation : « Foxy Brown » (réalisé by Jack Hill en 1974 avec la comédienne Pam Grier), et « The Mack » (réalisé par Michael Campus en 1973), dont il est question ici.

Les codes du genre sont évidemment respectés : guitares wah-wah, grooves de batterie et percussions à foison, mais les arrangements de cuivres (8 musiciens) et de cordes (18 musiciens !) donnent une réelle ampleur cinématographique a cette musique fondamentalement dansante. La progression d’intensité du morceau ouvrant le disque (« Vampin ») nous plonge instantanément dans cet univers de truands flamboyants et de violence omniprésente.

Le thème du film est une envolée irrésistible, dirigée par les incantations frénétiques de Willie Hutch et portée par une orchestration majestueuse. « I Choose You», bien plus calme, est un morceau soul sensible et dans lequel les chœurs prennent toute leur importance. Mais c’est pour mieux faire la place à « Mack’s Stroll / The Getaway (Chase Scene)», qui accompagne parfaitement la scène de poursuite.

« Mack Man (Got To Get Over) » est le morceau le plus long du disque, ce qui est bien nécessaire pour développer suffisamment ce groove aux accents blues prononcés et aux questions/réponses chantées par les chœurs. Pour clôturer ce disque, un sublime morceau devenu depuis un classique de la soul : « Brothers Gonna Work it Out » et qui fut abondamment samplé et repris depuis

Samuel Mussen

Publicités

A propos La média de bxl

La médiathèque de Bruxelles Centre : un repaire de découvertes et de passions. Nous aimons les musiques, les films, le multimédia. dans tous les genres, tous les courants. A la recherche de titres précis ou envie de découvertes ? Nous vous proposons plus de 100.000 titres musicaux et audiovisuels en accès direct, ainsi que des sélections ciblées. La médiathèque, c’est cinquante ans d’histoires culturelles enrichies au quotidien par des mélomanes et cinéphiles rodés au défrichage de répertoires et tendances sans cesse renouvelées. Bienvenue !
Cet article a été publié dans Samuel Mussen, Soul - Funk - R'n'b. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour – Willie Hutch – The Mack

  1. Saul Essame dit :

    Bonjour, Saul de Tours, je co-organise en septembre 2012 avec la médiathèque de Tours Nord une projection (« Black Dynamite »)et une rencontre débat sur la Blaxploitation (avec le documentaire sur Melvin van Peebles comme support, « Rated X »)

  2. Ping : Willie Hutch – The Mack « Dj Protesta’s Blog

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s