– Mulatu Astatke & the Heliocentrics, – Inspiration Information

Ce disque s’inscrit dans la série « Inspiration Information » du label anglais « Strut » qui propose la rencontre entre des musiciens contemporains et leurs idoles. Cette édition a été confiée aux Heliocentrics, un collectif anglais composé de musiciens gravitant autour de Dj Shadow , de Madlib ou de The Herbaliser, et évoluant dans une univers mêlant électro, jazz, funk et psychédélisme.

Leur invité, Mulatu Astatke, est probablement l’un des musiciens les plus influents de l’Ethiopie des années 1960. Apres avoir étudié la musique à Londres, Boston et New-York, ou il collabora notamment avec Duke Ellington, il revint au pays ou il mélangeât les musiques traditionnelles de son pays, le jazz et les musiques latines. En introduisant dans une musique essentiellement vocale l’usage des congas et des bongos venus d’Amérique, et en développant l’intérêt pour les orchestrations, il sera donc considéré comme le père de ce genre hybride qu’est « Ethio-jazz ».

Ce sont d’abord les compilations « Éthiopiques », sorties il y a quelques années qui ont porté ces musiques à nos oreilles occidentales, puis vint La B.O du film Broken Flowers de Jim Jarmusch qui utilisa le titre « Yegelle Tezeta ». Enfin, tout récemment, c’est Nas & Damian Marley qui ont samplé ce même titre pour en faire leur tube « As we Enter ».

Une ambiance étrange s’installe des l’ouverture du disque, avec « Masenqo » :  quelques notes de piano éparses introduisent des percussions et un chant rituel  qui sont soudain balayés par un jazz barré aux relents blues et au rythme obsédant. De la Nouvelle-Orléans, on passe à la Havane avec le savoureux et lancinant « Cha Cha », dans lequel on retrouve Mulatu Astatke au Vibraphone avec un jeu qui n’a à envier aux grands du genre comme Lionel Hampton.

« Mulatu », avec son rythme en 6/8, déclare plus ouvertement ses influences africaines, notamment grâce a un jeu de guitare très afro-beat et des cuivres empruntés au monde du jazz. « Esketa Dance »,  vous emmènera dans un parcours onirique et enivrant à la mélodie oscillant entre blues et musique orientale.

Le groupe montre tout le talent de ses membres dans « Chinese New Year », le morceau le plus ouvertement jazz du disque, qui intègre des éléments mélodiques asiatiques et le jeu délicat de violoncelle de Danny Keane dans un groove complexe mais entrainant.

Les Heliocentrics reprennent la direction dans « Fire in the Zoo », un titre au rythme hip-hop prédominant et au jeu de cuivres énergique et liberé, flirtant parfois avec le free-jazz.

Pour clore cette chronique, remarquons le bien dénommé « An Epic story », avec un rythme lent qui nous entraine dans un voyage vers un univers étrange et fabuleux, celui que ce disque propose a vos oreilles curieuses et réceptives.

Samuel Mussen

Publicités

A propos La média de bxl

La médiathèque de Bruxelles Centre : un repaire de découvertes et de passions. Nous aimons les musiques, les films, le multimédia. dans tous les genres, tous les courants. A la recherche de titres précis ou envie de découvertes ? Nous vous proposons plus de 100.000 titres musicaux et audiovisuels en accès direct, ainsi que des sélections ciblées. La médiathèque, c’est cinquante ans d’histoires culturelles enrichies au quotidien par des mélomanes et cinéphiles rodés au défrichage de répertoires et tendances sans cesse renouvelées. Bienvenue !
Cet article a été publié dans Musique du Monde, Samuel Mussen, Soul - Funk - R'n'b. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour – Mulatu Astatke & the Heliocentrics, – Inspiration Information

  1. Ping : - Compilation – California Funk « La média de Bruxelles

  2. Ping : - Hypnotic Brass Ensemble – Hypnotic Brass Ensemble « La média de Bruxelles

  3. Ping : - Whitefield Brothers, The – Earthology « La média de Bruxelles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s