– La réussite… ou l’échec ?

Le film de R.J.Cutler, « The september issue »,  nous emmène dans les coulisses du magazine « Vogue » quelques semaines avant la parution du fameux mensuel de septembre 2007, qui allait peser plus de deux kilos.

La caméra suit avec frénésie la rédactrice en chef, Anna Wintour, ainsi que sa « creative director » Grace Coddington, dans les couloirs, les ateliers et les salles de réunion surchauffées par le stress de la « Dead line ».

Le portrait plutôt despotique de la rédactrice en chef est superbement mis en évidence, souligné par les frustrations de sa première collaboratrice qui, totalement dépitée, voit ses plus belles sélections de photos et de robes à présenter dans le magazine, refusées avec dédain à la publication.

L’auteur à su merveilleusement tirer  profit de la différence de sensibilité artistique et de caractère qu’il y a entre ces deux personnages, tous deux de très fortes têtes, afin de donner à son documentaire un ton haletant, qui ne vous laisse pas le temps d’appuyer sur la touche pause pour souffler un coup.

Les premiers mots d’Anna Wintour, qui introduisent le film sont : « J’ai souvent l’impression que les gens ont peur de la mode… Elle leur fait peur ou les insécurise… Alors ils la critiquent… ». Il y a là sans doute une part de vérité, mais!… Sur le boitier du DVD je peux lire : « Fashion is a religion, Vogue is the bible ».

Dans ce cas, vous comprendrez madame Wintour, qu’il est hors de question, malgré l’immense talent que je reconnais aux artistes qui ont travaillé pour vous, que j’ ’achète votre prochain numéro. Je recommanderai par contre vivement, aux lecteurs ou non du magazine Vogue, de regarder « The september issue, un film de R.J.Cutler », une vraie réussite au sujet d’un mensuel qui joue gagnant sur le podium de la mode.

The september issue: Détails et disponibilité


Le film de Sylvie Peltier lui par contre, ne parle pas de réussite. « Autopsie d’un film érotique » est plutôt l’histoire d’un échec.

Se trouvant dans une mauvaise passe et espérant gagner un maximum d’argent pour en sortir, à condition d’y mettre les ingrédients nécessaires, la jeune réalisatrice décide, en 1993, de tourner, à Hollywood, « Endangered love », un film érotique de série B.

Contrairement à ses attentes, les résultats sont catastrophiques, une véritable ruine pour le producteur financier qui nous le confesse de vive voix.

Six ans plus tard, elle retourne avec sa caméra, sur les lieux du tournage pour essayer de comprendre les raisons de son échec.

Le film avait t-il une couleur trop féministe pour réussir sur le marché de l’érotisme ? Sylvie Peltier avait elle tort  de vouloir faire un film érotique «d’auteur»?

Nous retrouvons les trois comédiennes de son film, qui nous font part de leur ressenti par rapport à cette expérience vécue quelques années auparavant.  Des discours cohérents par rapport à la manière dont leurs carrières ont évolué par la suite. Des paroles justes et convaincantes qui remettent en question certains préjugés que nous avons à l’encontre de ces actrices souvent manipulées par cette industrie strictement commerciale .

On y voit aussi une interview très instructive de Robert Lombard, président de « Créative image management » sur les critères de sélection auxquels les femmes sont soumises lors de leur embauche.

Un documentaire au ton léger mais néanmoins mordant, drôle, intelligent et bien rythmé qui porte un regard critique  sur ce commerce dirigé essentiellement par des hommes.

Eddy Maes

Autopsie d’un film érotique: Détails et disponibilité

 

Publicités

A propos La média de bxl

La médiathèque de Bruxelles Centre : un repaire de découvertes et de passions. Nous aimons les musiques, les films, le multimédia. dans tous les genres, tous les courants. A la recherche de titres précis ou envie de découvertes ? Nous vous proposons plus de 100.000 titres musicaux et audiovisuels en accès direct, ainsi que des sélections ciblées. La médiathèque, c’est cinquante ans d’histoires culturelles enrichies au quotidien par des mélomanes et cinéphiles rodés au défrichage de répertoires et tendances sans cesse renouvelées. Bienvenue !
Cet article, publié dans 1/ Nos coups de coeur:, As de pique, Documentaire, Eddy Maes, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s