– Best of Fiction 2010 : coups-de-cœur et moments forts de l’année (2)

Exercice hautement narcissique s’il en est, exercice périlleux aussi étant donné le risque d’oublier certains titres, de décevoir certains choix, n’hésitez pas à nous laisser des commentaires…  Nous continuons donc notre introspection de l’année 2010 avec cette fois des films d’animation ainsi que quelques comédies.

 

 

Animation :

Un genre en perpétuelle évolution et qui ne s’adresse pas exclusivement aux enfants, qu’on se le dise. Et lorsque l’animation est de qualité, le scénario en béton, on en redemande. Pour confirmer cet engouement, il n’y a pas moins de 8 titres de films d’animation repris dans le best of 2010 des collègues de la médiathèque de Bruxelles :

Pour ma part, j’ai choisis ceux-ci :

Panique au village – l’adaptation longue durée des épisodes hilarants qui s’intitulaient déjà Panique au village. Un bon moment de « déconnade » bien belge signé Stéphane Aubier et Vincent Patar et les mythiques Cheval, Cow-boy et Indien.

Dragons de Dean Deblois (Dreamworks) : Un film d’animation qui s’adresse à la fois aux enfants et aux parents, recette déjà exploitée par Pixar et qui a fait des émules. Les Dragons sont mignons à souhait et l’histoire rafraichissante. On en redemande.

.

Le sens de la vie pour 9,99$ de Tatia Rosenthal : « Quel est le sens de la vie ? Pourquoi existons-nous ? La réponse à cette question cruciale est enfin à votre portée ! Commandez dès maintenant « Le Sens de la Vie », notre brochure de référence, superbement illustrée et formidablement instructive. Elle est à vous pour seulement 9,99$« . Cette publicité est le point de départ d’une chronique de la vie dans un immeuble. Ce film est d’une poésie incroyable, et vous en sortirez avec des larmes de bonheur dans les yeux.

Up / Là-haut de Pete Docter et Bob Peterson (Pixar) : C’est devenu une tradition, mais à chaque année, son Pixar et sauf exception, il est toujours aussi bon. Up (Là-haut) va vous secouer car les quinze premières minutes du film sont de l’émotion pure (préparer un paquet de mouchoirs, vous allez en avoir besoin). Bizarrement, cette séquence ne fait pas le même effet sur les enfants, donc pas de panique, tout le monde peut être de la partie. Ensuite, le film vous emmène dans un magnifique voyage en ballon. De la haute voltige.

Mais le top du top cette année, et à mon avis, c’est Mary et Max de Adam Elliott, un réalisateur australien, un premier long métrage et quelqu’un qu’il faudra suivre de très près.

Une petite Australienne disgracieuse et seule, Mary, 8 ans écrit à un correspondant choisi au hasard dans un annuaire de New York. Max Horowitz, 44 ans, juif solitaire, obèse et atteint du syndrome d’Asperger répond à sa lettre. Leur correspondance devient alors plus régulière au cours des années qui suivent.  C’est l’actrice Toni Collette qui prête sa voix à Mary, et Philip Seymour Hoffman à Max. Je ne mâcherai pas mes mots en disant que ce film atteint la perfection. Un extrait pour vous donner envie…

Comédie:

Encore un genre où l’on peut dire qu’il y a « à boire et à manger »… et les bonnes comédies, qui font rire et qui ne tombent pas dans la débilité, ça devient difficile à trouver.

Et justement, en parlant de manger, je vous propose Julie & Julia de Nora Ephron. J’aime toujours bien les films qui intègrent la cuisine dans leur scénario et si c’est aussi votre cas, vous allez vous régaler avec ce Julie & Julia qui raconte l’histoire d’une jeune femme qui va se lancer dans la réalisation des 524 recettes élaborées cinquante ans plus tôt par Julia Child, une célèbre chef cuisinière qui réussit à amener la cuisine française jusque dans les foyers américains. Meryl Streep incarne son rôle à merveille et la ressemblance est frappante. Jugez-en par vous-même :


Restons un moment encore dans les secrets de la cuisine en ces temps de ripailles et de fêtes de fin d’année, on peut bien se faire quelques petits plaisirs n’est-il pas ?… et c’est justement ce qu’a voulu faire le réalisateur Fatih Akin avant de terminer sa trilogie « amour (Gegen die wand), mort (De l’autre côté), diable », sous forme d’une petite pause optimiste. Soul Kitchen est un film à la fois drôle et marginal. Un joyeux délire autour d’un restaurant de quartier et de son patron qui en a plein le dos !

Une bonne année de cinéma n’est rien sans une bonne comédie romantique et je vous conseille donc 500 jours ensemble de Marc Webb. Un premier film qui innove (enfin) par l’approche scénaristique puisqu’il s’agit d’une histoire d’amour qui ne dure que 500 jours. Un coup de foudre compliqué et une b.o. qui vous fera danser !

Bliss de Drew Barrymore : Petite affection personnelle pour Drew Barrymore, actrice qui s’est souvent associée à de très bons projets ces dernières années et qui passe enfin derrière la caméra. Un film frais, qui traite des problèmes d’adolescents, très rock et intelligent et qui va peut-être vous donner envie de faire du roller-derby ?


Bienvenue à Zombieland de Ruben Fleischer : Une joyeuse branlée avec des zombies. C’est drôle, bien joué (Woody Harrelson est splendide) et déjà culte : n’oubliez pas, toujours « Double tap ».

Les chèvres du Pentagone de Grant Heslov : A voir la brochette d’acteurs présents dans ce premier film, on se dit que Grant Heslov a de très bonnes relations : George Clooney, Ewan McGregor, Jeff Bridges, Kevin Spacey, excusez du peu! Et surtout un très bon scénario. Des vétérans de guerre Jedi, ça ne court pas les rues… Il ne manque pas grand-chose à cette première réalisation pour être comparée aux Frères Coen. Alors, sautez sur ce film qui vous fera passer un agréable moment délirant.

Ames en stock de Sophie Barthes : Vous avez le blues, l’âme en peine, les idées noires, l’esprit confus ? La solution s’appelle « la banque des âmes », un laboratoire privé qui propose à ses clients de se décharger de leur âme et ensuite de la stocker… Paul Giamatti travaille sur la pièce de théâtre « Oncle Vania » de Tchekhov. Le rôle est compliqué, lourd à porter et Paul ne sait plus comment s’y prendre et décide donc de se faire retirer son âme. Drôle et surtout intelligent, un thème jamais abordé de la sorte au cinéma, il fallait y penser ! C’est une belle introspection sur notre « moi » profond, la pensée émotionnelle et mentale, matérialisée sous forme d’un simple organe, de forme diverse, que l’on peut s’échanger à tout va. Sophie Barthes est une jeune réalisatrice qui réalise un premier film très surprenant et original et qui nous laisse à penser qu’elle débute là une carrière fort prometteuse. Et si vous ne connaissez pas Paul Giamatti, je ne peux que vous conseiller le film « Sideways » de Alexander Payne (2004) dans lequel il interprétait selon moi son meilleur rôle jusqu’à présent.

Up in the air de Jason Reitman : L’autre blockbuster de l’année 2010 (après Inception) et avec George – what else ?! Up in the air n’est pas à proprement parler une franche comédie où vous vous taperez sur les cuisses. Il s’agit plutôt d’un regard amer sur le monde des spécialistes du licenciement recrutés par des entreprises pour virer les employés. Un film subtil qui évite aussi tout happy-end inutile. Après Thank you for smoking et Juno, Jason Reitman fait un sans faute pour le moment…

« To be continued »

Brigitte Segers

Publicités

A propos La média de bxl

La médiathèque de Bruxelles Centre : un repaire de découvertes et de passions. Nous aimons les musiques, les films, le multimédia. dans tous les genres, tous les courants. A la recherche de titres précis ou envie de découvertes ? Nous vous proposons plus de 100.000 titres musicaux et audiovisuels en accès direct, ainsi que des sélections ciblées. La médiathèque, c’est cinquante ans d’histoires culturelles enrichies au quotidien par des mélomanes et cinéphiles rodés au défrichage de répertoires et tendances sans cesse renouvelées. Bienvenue !
Cet article, publié dans 1/ Nos coups de coeur:, Best Of 2010, Brigitte Segers, Cinéma (fiction), est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s