– Décoiffé par une sombre énergie gravitationnelle répulsive.

« Matière noire » et « énergie noire » sont deux termes apparus récemment dans le jargon des astronomes et astrophysiciens contemporains.

Ne les confondez surtout pas !  L’une est attractive, l’autre répulsive. C’est de la victoire de l’une de ces deux forces titanesques, que dépendra le destin de notre univers…

« Cosmos » est une série d’émissions de vulgarisation scientifique qui se veut dynamique et accessible à tous.

Selon certains avis d’internautes, l’émission serait truffée d’erreurs dues à une mauvaise traduction des commentaires anglais. Ceux-ci n’auraient malheureusement pas été supervisés par des astronomes.

Selon d’autres, qui lui accordent cinq étoiles, l’émission est très bien faite et instructive.

Je trouve personnellement qu’il y a un peu trop d’effets « flash » avec les images de synthèse. Les interventions se chevauchent un peu trop, de manière brève et saccadée, comme si une intervention coupait la parole à la précédente. Mais la matière est bien là, et souvent bien expliquée. A titre de comparaison je trouve que le DVD « Des étoiles plein les yeux » édité par le CNRS (ce qui n’est pas rien) est, par exemple, nettement moins éclairant en ce qui concerne l’énergie noire et la matière noire (ou sombre, c’est comme on veut).

Quatre titres sont actuellement disponibles : Exoplanètes ; La matière noire; Trous cosmiques et La voie lactée.

Toute la matière est énoncée avec beaucoup de verve par des intervenants qui sortent de grandes institutions telles que Caltech ou Berkeley. Pour la version française, les voix ont été doublées, et c’est là que le résultat n’est pas très heureux. Un bon sous titrage correctement supervisé aurait en effet été bien venu.

Une chose assez agréable et surprenante est à constater, deux des astronomes interviewés sont des femmes, artistes de surcroit. L’une joue du violon, l’autre pratique la danse du ventre avec boules de feu au poignet… Toutes deux se basent sur la pratique de leur art pour nous éclairer sur certains détails du comportement de la matière que la physique traditionnelle a parfois du mal à nous faire comprendre. Comme quoi, être femme et artiste talentueux n’est pas incompatible avec être scientifique de haut niveau.

Une série qui se laisse voir aisément, mais qui demande néanmoins une bonne concentration si on veut  assimiler correctement tout ce qui est dit par ces astronomes (féminins comme masculins) passionnés.

Je dois cependant mettre un bémol supplémentaire à mon enthousiasme. Les animations en images de synthèse qui illustrent le numéro consacré aux trous cosmiques frisent carrément le psychédélique, ce qui ne sert absolument pas cette matière ô combien complexe. Quant aux explications concernant les « trous de vers », elles ne sont pas du tout convaincantes. Préférez plutôt, à titre de comparaison à ce numéro de la série, l’excellent livre « trous noirs et distorsions du temps » de Kip S Thorne aux éditions Flammarion.

En ce qui concerne la « matière noire » et « l’énergie noire », il y a pour ceux qui sont déjà familiers avec le jargon scientifique, le livre de Michel Cassé, aux éditions Odile Jacobs, assez difficile d’accès, mais écrit avec beaucoup de poésie, « Énergie noire, matière noire ».

Plus facile d’accès, avec un propos très particulier, mais très bien expliqué, « Le destin cosmique » de JR. Primack et N.E. Abrams chez Robert Laffont.

Pour ceux qui veulent un livre qui aborde tous ces sujets de manière à la fois complète et accessible, je citerai : « Les voies de la lumière – Physique et métaphysique du clair obscur » de Trinx Xuan Tuan chez Fayard. Le livre est un traité complet sur la lumière, il est de ce fait intimement lié à toutes les matières concernant l’astrophysique.

Quand à ceux qui veulent vraiment être décoiffés par les circonvolutions intellectuelles des grands visionnaires scientifiques de notre temps, ne ratez pas le magnifique et incontournable : « La magie du cosmos » de Brian Greene également chez Robert Laffont.

Eddy Maes

Détails et disponibilités des DVD :

Série « Cosmos »:  Exoplanètes –  La matière noire –  Trous cosmiques –  La voie lactée.

Éditions CNRSDes étoiles plein les yeux,  de Paul De Brem & Olivier Le Bihan. (Nouveauté 2011)

Un regard sur l’univers – Un entretient avec Trinh Xuan Thuan. de Jérôme Corbiau.

Éditions CERIMES : « Michel Cassé », de Jean-Jacques Nguyen That.

 

A propos La média de bxl

La médiathèque de Bruxelles Centre : un repaire de découvertes et de passions. Nous aimons les musiques, les films, le multimédia. dans tous les genres, tous les courants. A la recherche de titres précis ou envie de découvertes ? Nous vous proposons plus de 100.000 titres musicaux et audiovisuels en accès direct, ainsi que des sélections ciblées. La médiathèque, c’est cinquante ans d’histoires culturelles enrichies au quotidien par des mélomanes et cinéphiles rodés au défrichage de répertoires et tendances sans cesse renouvelées. Bienvenue !
Cet article, publié dans 1/ Nos coups de coeur:, As de pique, Documentaire, Eddy Maes, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s