Florilège (10)

« Le petit recueil de nouveautés classique »

Pour connaître la disponibilité de l’un ou l’autre des média, cliquez sur la vignette correspondante.

Line & Kathy Adam – Spices

La compositrice belge Line Adam, en duo avec sa soeur Kathy au violoncelle interprète une série de ses pièces inspirées par le thème des épices odorantes et médicinales. Des compositions épurées, hypnotiques, aux allures d’improvisation… (NR)

Cédric Tiberghien – César Franck – Le chasseur maudit

  Pour sa première collaboration avec le label belge, Cédric Tiberghien (accompagné par l’OPL et François-Xavier Roth) réalise un album complet dédié à César Franck. Le programme comprend 3 poèmes symphoniques: Les Eolides, le Chasseur maudit et les Djinns. En sus, l’enregistrement comporte les Variations symphoniques écrites en 1885. En installant le piano au milieu de l’orchestre, le compositeur tente d’inventer une relation différente entre orchestre et clavier: sorte de contrepoint qui permet aux deux parties indépendantes d’être reliées par le thème commun. Version toute en ferveur! (MDW)

Quatuor Mosaïques – Franz Schubert

  Constitué par des musiciens issus du Concentus Musicus de Vienne (Nikolaus Harnoncourt), la quatuor Mosaiques consacre cet enregistrement à Schubert. Ils interprètent le célébrissime quatuor La Jeune fille et la Mort et le quatuor D.173, composé en 1815 et nettement moins connu que le précédent. L’ensemble joue sur des instruments anciens dont un violon J. Guarnerius de 1683. Précision et équilibre sont au rendez-vous pour notre plus grand plaisir. (MDW)

Jef van Hoof – in Flander’s Fields 67

  Compositeur et organiste anversois, Jef van Hoof fut une des figures emblématique du nationalisme flamand du début du XXème siècle. Ses oeuvres portent la trace de son élan patriotique, avec de larges thèmes emphatiques, non dénués de grandeur, dans un style encore largement attaché au romantisme. (NR)

 

Pierre Bartholomée – Soli

  Le disque que vous tenez en main présente cinq pièces pour soliste, composées récemment à l’intention d’interprètes bien précis. Oraisons, taillé sur mesure pour la violoncelliste Ophélie Gaillard, déploie sa psalmodie vers une sorte d’apaisement final. Les Deux études, dédiées à de grandes harpistes disparues révèlent deux démarches musicales différentes: la continuité et son opposition. Jeu de contrastes aussi dans Face à Face composé pour le quatre-vingtième anniversaire d’Henri Pousseur, duquel Pierre Bartholomée se sentait très proche. Sans vouloir dévoiler le contenu de la pièce, je dirais qu’ici l’être humain occupe une place de choix aux côtés du compositeur. C’est à Bernard Foccroulle qu’est dédié le Livre d’orgue en souvenir des moments passés autour des opéras Oedipe sur le route et La Lumière Antigone, créés à la Monnaie alors que Foccroulle en était le directeur. Ces six pièces, interprétées sur l’orgue Westenfelder de l’abbaye de Maredsous, tirent le meilleur parti des ressources magistrales de cet instrument. Déluges sonores, déferlements rythmiques sauvages et toccata sont entrecoupés de sonorités flûtées, de silence où de brèves notes viennent scintiller comme autant d’astres dans un ciel tourmenté. (AG)

Paul Lewis – Beethoven – Variations Diabelli

  Publiées en 1823 et dédiées à Antonia Brentano, les 33 variations sont considérées comme un chef d’oeuvre par l’éditeur Anton Diabelli. Poursuivant ses enregistrements des oeuvres du compositeur, Paul Lewis se fait l’interprète d’une oeuvre qui « révolutionnait le genre en l’emmenant paradoxalement vers les territoires inattendus de la pure bagatelle ». MDW

Morton Feldman – For John Cage (Dvd)

  Cet enregistrement est le premier d’un série de trois consacrée aux concerts donnés lors du festival de Musique Contemporaine d’Huddersfield en 2006. Le choix d’une gravure sur DVD plutôt que sur CD a pour but de permettre une écoute ininterrompue de pièces relativement longues. Les séquences vidéo sont néanmoins assez limitées et l’audition en grande partie est accompagnée d’un écran noir. Les compositions datant de 1982 et 1985 figurent parmi les dernières oeuvres de Feldmann et sont d’une grande sobriété d’expression avec une intimité sonore avoisinant souvent le pianissimo.(JL)

Pour retrouver l’intégralité  des nouveautés  musique classique  du moment sur le site de la Médiathèque, cliquez sur ce lien.

 

Contributeurs :

Au service des collections :

Nathalie Ronvaux (NR) ~ Anne Genette (AG) ~ Andrée Forster (AF) ~ Marie de Wautier (MDW)

Jacques Ledune (JL)

A le Média Bxl :

Françoise Vandenwouwer (FVW)

Philippe Cantaert (PC)

A propos La média de bxl

La médiathèque de Bruxelles Centre : un repaire de découvertes et de passions. Nous aimons les musiques, les films, le multimédia. dans tous les genres, tous les courants. A la recherche de titres précis ou envie de découvertes ? Nous vous proposons plus de 100.000 titres musicaux et audiovisuels en accès direct, ainsi que des sélections ciblées. La médiathèque, c’est cinquante ans d’histoires culturelles enrichies au quotidien par des mélomanes et cinéphiles rodés au défrichage de répertoires et tendances sans cesse renouvelées. Bienvenue !
Cet article, publié dans Florilège, Musique Classique, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s