L’oreille hardie (4)

Chilly Gonzales « The Unspeakable » (2011, Gentle Threat)

Artiste complet et complexe aux multiples facettes, Chilly Gonzales ou Gonzales a collaboré à de multiples projets et aucun de ses disques solo ne se ressemble. Il passe de la pop (Ivory Tower) au classique (Piano Solo), mais a toujours eu un pied dans le hip-hop, collaboration avec Buck 65 ou Socalled, il incarne aussi la marionnette « M. Maloke » au sein du groupe Puppetmastaz.

Il nous offre ici un album de rap, mais au lieu d’être accompagné d’un Dj, il s’est entouré d’un orchestre symphonique. Un rap sans beat, sample ou boite à rythme, mais enveloppé de roulement de tambour, de cuivres, de flutes, de violon, de piano… Il paraît qu’il y fait son autocritique, mais mon anglais est trop basique pour que je vous en dise plus… Par contre j’ai bien compris qu’il se déclarait « génie musical » ! C’est un personnage toujours très modeste, avec ses charentaises, son peignoir et son foulard en soie, il a le look… !

Il déclame simplement ses textes, sur cette musique symphonique, personnellement j’aime beaucoup ce mélange rap/classique qui n’est en fait ni du rap, ni du classique, c’est du Gonzales et c’est réussi !

Replay :
Party in my mind (Plage 3)
Shut up and play the piano (Plage 9)

Wiley « 100% Publishing » (2011, Big Dada)

Mais c’est du grime ! Et sur Big Dada !
Première écoute…huum, ça me plait ! Deuxième écoute, toujours autant ! C’est plutôt efficace, entre le hip-hop underground et commercial…c’est dansant et bien foutu !

7ème albums de celui qui avec Dizzee Rascal a fait connaître le grime au grand public.
Rien que l’accent anglais, je suis déjà séduite ! Un flow assez nerveux, mais tout autant chantant, très propre et précis, basses bien lourdes…c’est très bien produit, et ça marche ! Les instrus sont parfois très basique (Numbers In Action), ou bien assez électro (Information Age).

Une petite réserve personnelle sur certains morceaux un peu trop mainstream pour moi, comme « Talk About Life » ou « Pink Lady », mais c’est mon avis ! Par contre gros coup de cœur pour le joyeux, dansant, et scintillant « Boom Boom Da Na », ça donne la patate ! Et le calme (en apparence) « Wise Man And His Words », une intro au piano, des passage au tempo lent et lourd, un refrain chanté…plutôt sympa !
Voila, un album avec du bon et du très bon !

Replay :
Boom boom da na (Plage 4)
Wise man and his words (Plage 7)
100% publishing (Plage 2)

Céline Lambotte

A propos La média de bxl

La médiathèque de Bruxelles Centre : un repaire de découvertes et de passions. Nous aimons les musiques, les films, le multimédia. dans tous les genres, tous les courants. A la recherche de titres précis ou envie de découvertes ? Nous vous proposons plus de 100.000 titres musicaux et audiovisuels en accès direct, ainsi que des sélections ciblées. La médiathèque, c’est cinquante ans d’histoires culturelles enrichies au quotidien par des mélomanes et cinéphiles rodés au défrichage de répertoires et tendances sans cesse renouvelées. Bienvenue !
Cet article, publié dans Céline Lambotte, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s