Florilège (22)

« Le petit recueil de nouveautés classique »

Pour connaître la disponibilité de l’un ou l’autre des média, cliquez sur la vignette correspondante.

 

La Veneziana – Antonio Salieri

  Antonio Salieri, que le film Amadeus de Milos Forman a grandement contribué à faire connaître, régna en maître sur la vie musicale viennoise entre 1770 et 1820, alliant la puissance de la musique allemande au style charmeur de la musique italienne. Ayant appris le violon et le clavecin avec son frère, il fut emmené à Vienne par le compositeur F.L. Gassmann qui poursuivit sa formation. Là, il se lie d’amitié avec Metastasio, Gluck et Joseph II, relations fort utiles pour qui voulait faire carrière et c’est le cas d’Antonio Salieri. Très rapidement, il se fait une solide réputation de compositeur d’opéras buffa et, ayant assimilé le style de Gluck, se tourne avec succès vers l’opéra seria. Son talent fera de lui un successeur de Gluck sur les scènes parisiennes. En 1774, Salieri devient le Kammerkomponist de la cour, c’est à cette époque qu’il écrit les concertos enregistrés ici ainsi que la Sinfonia La Veneziana. D’une facture tout à fait classique, ces œuvres ne sont certes pas dénuées de qualités : lyrisme, élégance et inventivité. L’interprétation du Budapest String nous permet de les découvrir dans d’excellentes conditions d’interprétation et de nous rendre compte que Salieri est injustement méconnu. (AG)

Arturas Bumsteinas – Heap of Language 

  Arturas Bumsteinas est un jeune compositeur lithuanien qui conjugue musique électroacoustique et art visuel. Né à Vilnius en 1982, il étudia la musique et le théâtre à l’académie et fréquenta la classe de composition d’Antanas Jasenka qui devait l’initier aussi bien au chant grégorien qu’ à John cage ou Stockhausen. C’est le compositeur Osvaldas Balakauskas qui devait, par la suite, compléter sa formation et l’influencer de manière décisive même si hostilité de ce dernier à l’égard d’un avant-gardisme qui serait au service de l’avant-gardisme, rejetant systématiquement l’héritage du passé, n’était guère conciliable avec l’intérêt de son élève pour le minimalisme et pour John Cage. Bumsteinas saura faire la synthèse et s’il ne devait en rien renoncer aux procédés expérimentaux tels que la composition ouverte et collective, la notation numérique, l’audio-score (partition sonore)et l’improvisation, il n’hésite pas à prendre appui sur le patrimoine musical, artistique ou littéraire existant et à orienter son travail de composition vers une forme de réécriture. « Heap of Language » donne un aperçu de sa capacité d’utiliser toute la potentialité de l’héritage artistique afin d’ensemencer l’expression contemporaine. Il s’agit de pièces écrites (ou réécrites) entre 2000 et 2010 sur base d’oeuvres musicales classiques (Webern), électroacoustique (Ikea Organ) ou traditionnelles (Pologne, Perse), de poème (Heap of Language de Robert Smithson) ou d’une thématique historique (Antiradical Opera). Bumsteinas ne prend pas trop au sérieux la ligne de démarcation qui divise en deux camps les adeptes du son harmonique et ceux du son acoustique. Les deux, selon lui, sont inévitables et inhérents à la musique, le choix du compositeur devant porter sur la façon de les apprivoiser, de les contrôler. Conciliant une esthétique minimaliste avec l’ approche conceptuelle de Cage, il se distingue cependant de ce dernier par une sensibilité davantage harmonique et contemplative, tirant vers les profondeurs. (JL)

 

Francesco Tristano – bachCage   

   Au delà de divers liens pertinents que l’on pourrait trouver entre Bach et Cage et qui permettraient sans incongruité, de les faire cohabiter dans un même enregistrement, c’est ici la sensibilité de l’interprète, conjuguant approche conceptuelle et unité de jeu, qui en apporte la justification la plus convaincante, le tout renforcé par un système assez sophistiqué de prise de son et d’amplification qui conférera à la matière sonore une polyvalence plastique apte à transcender les différences stylistiques. Francesco Tristano est un jeune pianiste luxembourgeois qui, non content de jeter des ponts entre les époques, aime aussi à abolir les frontières entre les musiques; musicien éclectique, il devait produire en 2005 l’album de jazz « Not for Piano » (UT8060). (JL)

  

Brodsky Quartet – Rhythm & Texture

  Si les cinq compositeurs qui se partagent l’enregistrement sont fort différents, la même audace les caractérise, celle qui fait passer la liberté d’expression avant les barrières stylistiques. Au delà de ce commun dénominateur, Le Quatuor Brodsky, fort d’une expérience de quarante ans, n’en respecte pas moins le caractère spécifique de chaque oeuvre qu’il pénètre avec la profondeur, la sensibilité et la justesse de ton qui ont fait merveille, jusqu’ici, dans tout type de répertoire. (JL)

  

Contributeurs :

Au service des collections :

Nathalie Ronvaux (NR) ~ Anne Genette (AG) ~ Andrée Forster (AF) ~ Marie de Wautier (MDW)

Jacques Ledune (JL)

A le Média Bxl :

Françoise Vandenwouwer (FVW)

Philippe Cantaert (PC)

A propos La média de bxl

La médiathèque de Bruxelles Centre : un repaire de découvertes et de passions. Nous aimons les musiques, les films, le multimédia. dans tous les genres, tous les courants. A la recherche de titres précis ou envie de découvertes ? Nous vous proposons plus de 100.000 titres musicaux et audiovisuels en accès direct, ainsi que des sélections ciblées. La médiathèque, c’est cinquante ans d’histoires culturelles enrichies au quotidien par des mélomanes et cinéphiles rodés au défrichage de répertoires et tendances sans cesse renouvelées. Bienvenue !
Cet article, publié dans Florilège, Musique Classique, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s