Les ChouchouX de Anne

Nous voici partis pour une série hautement ensoleillée qui se terminera par une touche de poésie. Et nous démarrons tout de suite sur les chapeaux de roue avec… le Brésil! C’est dans l’air…

Initialement joueur de violoncelle, Nicholas Bussmann a depuis exploré le monde de l’informatique et de l’électronique. Vivant et travaillant à Berlin tout comme le chanteur d’origine brésilienne Chico Mello avec qui il s’est associé pour ce projet. Telebossa est un album aux ambiances particulières associant la voix douce et feutrée de Chico au violoncelle contemporain de Nicholas, avec une tendance bossa nova, samba et jazz brésilien. A découvrir! Voici un aperçu dans une version acoustique des plus dépouillée.


On pourrait parler d’un retour aux sources pour Majid Bekkas. Guitariste et oudiste, ce musicien marocain est fort apprécié dans les sphères du jazz pour ses talents  d’improvisateur et de compositeur. Ici, il nous revient avec des thèmes traditionnels, notamment dans hommage aux ancêtres  dédié aux Gnaouas. Avec le percussionniste Khalid Kouhen et Ablaye Cissoko qui a ré-accordé sa kora pour s’harmoniser au guembri de Majid, cet album nous emmène dans le désert…

Descendu d’esclaves africains par sa grand-mère et de colons portugais par son grand-père, Mario Lucio est parti à la recherche de sa créolité, ce qui a donné pour résultat un album sur lequel il a invité une large diversité de cette créolité, des artistes venus des trois continents de l’ancien commerce triangulaire (traite négrière). Nous pouvons alors apprécier la voix de l’un des parrains de la trova cubaine Pablo Milanés ou du crooner martiniquais Ralph Thamar avec sa biguine, la kora du malien Toumani Diabaté ou encore la voix de la portugaise Teresa Salgueiro (chanteuse de Madredeus). Et avec la participation du brésilien  Milton Nascimento ainsi que celle de Césaria Evora avec laquelle il reprend Mar azul en duo. Musique chaloupée, dédiée à l’Océan Atlantique.

Le dj parisien Krazy Baldhead, alias Pierre-Antoine Grison et Thomas Guillaume se sont imprégnés des musiques des djeli donso. Djeli donso, c’est quoi ça encore? Pour info, ce sont des griots qui chantent les prouesses des chasseurs donso dans le monde malinké (peuple mandingue de Guinée et du Mali). Cet album est le résultat de séjours au Mali durant lesquels ils se sont imprégnés de la musique donso et Thomas s’est initié au n’goni donso. Rejoint par le chanteur malien Gédéon Diarra et le guitariste tout aussi malien Guimba Kouyaté, le duo est devenu quartet depuis et sort cet album avec onze titres aux sonorités traditionnelles du Mali additionnées d’une dentelle de sons électroniques. A noter quelques invités tel que Cheick Tidiane Seck, le koriste Ballaké Sissoko et Mamani Keita aux choeurs.



Après Many Things sorti en 2008, voici le deuxième album du digne héritier de Fela, son plus jeune fils, j’ai nommé Seun Anikalupo Kuti. A la tête de l’orchestre de son père, Egypt 80, il nous offre une musique frénétique (à laquelle vous ne pourrez résister) dans laquelle on retrouve des rythmes traditionnels africains yoruba mélangés aux cuivres funky et autres rythmes latinos, des riffs de guitare hypnotiques et des lignes de basses entêtantes. Nous dirons que c’est un afrobeat contemporain agrémenté de quelques touches d’électronique orchestrées par Brian Eno.

Voici la belle occase pour vous parler de Wendo Kolosoy, l’un des grands représentants de la rumba congolaise. Ce double volume n’est pas une nouveauté à proprement parler, c’est la réédition d’un album aux enregistrements remasterisés Nani akolela Wendo ? et d’un live Banaya Papa Wendo, le tout accompagné d’un livret retraçant une partie de l’histoire d’un artiste au talent inné, un éternel adolescent qui jusqu’au dernier jour de ses 83 ans a « rumballé »… avec des photos, des témoignages, biographie. Et pour illustrer le propos, voici une bande annonce du documentaire de Jacques Sarazin, On the Rumba River de 2006.

C’est la deuxième galette joyeuse de ce trio insolite formé par le chanteur Manu Théron, le mandoliste Patrick Vaillant et  Daniel Malavergne avec son tuba. Enfin joyeuse, je ne suis pas certaine que c’est le terme approprié, toujours est-il qu’il y a un je ne sais quoi dans la canzone napolitaine et autres ritournelles qui peut surprendre, déstabiliser, voir même apporter un grain de folie. Et terminer cet opus par la java des bombes atomiques de Boris Vian ne pouvait que retenir mon attention. En voici un petit aperçu.

La légende de la guimbarde chinoise selon laquelle les jeunes femmes l’utilisent pour révéler leurs sentiments aux creux de l’oreille de leur bien aimé se vérifie chez Wang Li. Cet album est né d’un rêve dans lequel il entendit sa compagne, prénommée Sang, jouer une musique merveilleuse. Accompagné de sa collection de guimbarde métalliques et de bambou auxquelles s’ajoute une flûte à calebasse, Wang Li nous offre ici un petit bijou à la poésie aquatique de par les titres, Humide, Jasmins au Fond de L’eau, Méduse Noire, Calmar Bijou ou Une Lotte de Mer Epineuse, et aux paysages sonores qui ne demandent qu’à vous emmener. Laissez-vous porter et dériver au gré du flux et du reflux.

… Et à bientot!

Anne

Publicités

A propos La média de bxl

La médiathèque de Bruxelles Centre : un repaire de découvertes et de passions. Nous aimons les musiques, les films, le multimédia. dans tous les genres, tous les courants. A la recherche de titres précis ou envie de découvertes ? Nous vous proposons plus de 100.000 titres musicaux et audiovisuels en accès direct, ainsi que des sélections ciblées. La médiathèque, c’est cinquante ans d’histoires culturelles enrichies au quotidien par des mélomanes et cinéphiles rodés au défrichage de répertoires et tendances sans cesse renouvelées. Bienvenue !
Cet article, publié dans Anne Lecomte, Chouchoux en musique du monde, Musique du Monde, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s