Courants Souterrains (2.1) Le « Krautrock » (La Motorik).

Le « Krautrock » : 1er partie : la « Motorik ».

 La « Motorik »  est un terme créé dès le début des années 70 par les journalistes spécialisés dans la presse musicale. Il est utilisé pour décrire la rythmique propre à certaines formations de « Krautrock ». Il décrit une rythmique hypnotique et répétitive sur laquelle les musiciens peuvent développer un thème musical. Trois groupes précurseurs vont développer cette tendance, Neu !, Can et Faust.

NEU !

Fondé en 1971 par Michael Rother, Klaus Dinger et Conny Plank, Neu ! développe une musique innovante. Basée sur des rythmiques hypnotiques et des sonorités électriques « en boucles ». Les chroniqueurs de l’époque appellent cela la « Motorik Musik ».

Le morceau « Hallogallo » illustre très bien leur musique dans leur premier album « Neu !1 ». Morceau entrainant qui donne envie à l’auditeur de mettre l’album dans sa voiture  et de rouler droit devant pour un long et agréable voyage fait de surprises et de découvertes !

La pochette reflète leur musique. Elle est à la fois avant-gardiste et minimale. L’unique inscription « Neu ! » y est peinte sur fond blanc.

Ils sortent 3 albums dans les années 70. Ils en sortiront 2 autres dans le courant des années 90 (dont 1 réédition live). Neu ! va clairement inspirer notre scène actuelle « Post-Rock » et « Electronica ».

CAN

Formé à Cologne en 1968 par cinq musiciens en quête d’un son « neuf », Can va révolutionner l’univers rock. En 1969, ils sortent le premier album « Monster Movie ». L’album sonne  aérien et agressif et ouvre la voie au « Post-Jazz » et au « Post-Rock ».

L’année suivante, ils travaillent pour le cinéma et la télévision. Ils sortent dans la foulée « Soundtracks ». Malcom Mooney (leur premier chanteur) quitte le groupe. Il est remplacé par Keji Damo Suzuki. En 1971 sort l’incontournable « Tago Mago », album teinté de rock expérimental. L’album est fait de nappes synthétiques planantes, d’un jeu de guitare énergique et d’une rythmique « Motorik ».

Ils enchainent ensuite les concerts et les albums. Citons notamment le très bon « Ege Bamyasi » (1972) qui garde le « cachet » du groupe tout en s’orientant vers des sonorités plus « pop ».  Aux alentours de 1975, ils explorent d’autres genres et quittent la sonorité « Krautrock » des débuts.

FAUST

Avec la radiographie d’un poing levé contestataire comme logo, Faust est une formation engagée, dadaïste, anarchiste. Formé en 1970 de Jean-Hervé Péron (à la basse, guitare, chant), Rudolf Sosna (guitare, claviers) et Günter Wüstoff (saxophone, effets).

Pris sous l’aile du label « Polydor », ils sortent leur premier opus en 71. L’album homonyme fait de collages sonores et d’ambiances expérimentales est accueilli froidement par la presse et le public. Ils se rattrapent avec « So Far », plus rock, qui capte l’attention du célèbre animateur de la BBC John Peel.

En 1972, ils sortent un chef-d’œuvre minimaliste enregistré avec le violoniste Tony Conrad « Outside The Dream Syndicate ». Répétitif  et  hypnotique, les mélodies vont directement à l’essentiel. « Polydor » ne le voit pas du même œil et casse le contrat. Le groupe signe sur « Virgin » les albums « Faust Tapes » et « « Faust IV » résolument plus rock, parodiques avec un côté surréaliste et bruitiste. Faust va traverser les décennies à travers ses productions  à la fois insaisissables et diversifiées.

A propos La média de bxl

La médiathèque de Bruxelles Centre : un repaire de découvertes et de passions. Nous aimons les musiques, les films, le multimédia. dans tous les genres, tous les courants. A la recherche de titres précis ou envie de découvertes ? Nous vous proposons plus de 100.000 titres musicaux et audiovisuels en accès direct, ainsi que des sélections ciblées. La médiathèque, c’est cinquante ans d’histoires culturelles enrichies au quotidien par des mélomanes et cinéphiles rodés au défrichage de répertoires et tendances sans cesse renouvelées. Bienvenue !
Cet article, publié dans Courants souterrains, Jean-François Trotin, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s