KrAAAAAAAAAAAAAAh… et autres meilleurs de l’année

Commençons en musique…

Parmi les centaines de nouveautés qui nous ont été livrées au cours de l’année 2011, en fût-il une, dont le son et la mélodie firent  sursauter de surprise  mes oreilles trop submergées d’informations sonores?

Difficile parfois pour moi, de trouver mon bonheur parmi toutes ces musiques souvent trop formatées ou, tellement « conceptuelles-déjantées » qu’elles en deviennent une véritable agression de mon sens personnel de l’esthétique.

Et pourtant! Cette année, une fois de plus, un miracle s’est produit dans nos rayons. L’album « Kraah » de Cristian Zehnder s’y est retrouvé.

Pour ceux qui connaissent  le groupe « Stimmhorn », plus besoin de présenter l’artiste. Pour les autres, je conseille l’excellent documentaire « Heimatklänge » qui vous dévoilera tous les aspects et secrets (enfin presque) des techniques vocales utilisés par le chanteur (jodle, chant de gorge etc…).

Parmi les nombreuses choses qui ressortent de cet album hors du commun, il y a, l’incroyable manière dont C. Zehnder à mixé les sonorités pop, jazz, musique folklorique ou classique contemporaine. C’est à mon avis ici un véritable tour de force.

Il y a ensuite cette contrebasse, é-blou-i-ssante ! Une puissante élégance, une rondeur et une brillance qui soutiennent toute la baraque.

Et en fin de compte, les prouesses du chanteur, qui s’inspire ici des modulations vocales du grand corbeau noir (corvus corax). Un symbole mythologique !

Pas une seule chanson à jeter sur cet album. De l’excellence, de la magie sonore, un sommet dans l’expression musicale qui touche de plein fouet l’oreille viscérale du corbeau qui sommeille en vous.

Eddy Maes

Détails et disponibilité

Poursuivons en documentaire…

Beaucoup de très bons documentaires nous sont parvenus au cours de cette année 2011. Cette fois, c’est le genre musical qui l’à remporté haut et fort. Quatre films ressortent à mon gout du lot.

Tout d’abord « Touch the sound – a sound journey with Evelyn Glennie  » de Thomas Riedelsheimer.

Evelyn Glennie est malentendante depuis sa plus tendre enfance. Son état ne la destinait pas à une carrière musicale, Mais la ténacité de notre rouquine écossaise dépasse l’ordinaire.

Nous la suivons avec son comparse, le guitariste Fred Frith dans une usine désaffectée où ils s’apprêtent à enregistrer un cd d’improvisation.

Evelyn Glennie expérimente tous les matériaux insolites qui lui tombent sous la main pour mettre à l’épreuve sa sensibilité à fleur de peau.

N’entendons-nous réellement qu’avec nos oreilles? Selon la musicienne, tout le corps participe à la perception des ondes sonores avec une subtilité insoupçonée.

Par le jeu d’images, d’effets visuels et sonores, le film de Thomas Reidelsheimer met en évidence des sensations que l’on pourrait percevoir si nous accordions une autre écoute au monde qui nous entoure.

Encore plus ou d’autres images?…

Détails et disponibilité

Vient ensuite « Anvil – the story of Anvil », un documentaire sur les déboires du groupe de heavy métal « Anvil ». Pour rire sarcastiquement, « pleurer » de dépit, et en fin de compte, tirer un grand coup de chapeau à ce band.

En savoir plus…

Détails et disponibilité

Continuons avec Pianomania

A la recherche du son parfait, dans les coulisses de l’une des plus grandes salles de concert de Vienne.

Nous suivons Stephan Knüpfer, maître accordeur, dans son travail de préparation d’un piano, en vue d’un enregistrement de « l’Art de la fugue » de Jean-Sébastien Bach par Pierre-Laurent Aimard.

Choix du piano, préparation de ses mécaniques, accordage, travail du son lié à l’acoustique de la salle, tout est d’une extrême précision. Il s’agit ici, de « travailler au corps » la matière sonore qui donnera sa couleur à l’interprétation du musicien.

Le film de Robert Cibis et Lilian Franck nous ouvre à la réalité physique du son, il nous invite à écouter les notes avec une acuité nouvelle, à nous intéresser aux entrailles de la « bête » qui fera vibrer nos tympans.

Teinté d’humour, de magie et de passion, il ravira l’âme de tout mélomane sensible à l’alchimie de l’univers des ondes.

Détails et disponibilité

Pour finir, un « beau » et grand portrait de l’une de mes idoles favorites lorsque j’avais vingt ans, je cite : « Lemmy »

Eddy Maes

En savoir plus…

Détails et disponibilité

Publicités

A propos La média de bxl

La médiathèque de Bruxelles Centre : un repaire de découvertes et de passions. Nous aimons les musiques, les films, le multimédia. dans tous les genres, tous les courants. A la recherche de titres précis ou envie de découvertes ? Nous vous proposons plus de 100.000 titres musicaux et audiovisuels en accès direct, ainsi que des sélections ciblées. La médiathèque, c’est cinquante ans d’histoires culturelles enrichies au quotidien par des mélomanes et cinéphiles rodés au défrichage de répertoires et tendances sans cesse renouvelées. Bienvenue !
Cet article, publié dans 1/ Nos coups de coeur:, As de pique, Best Of 2011, Documentaire, Eddy Maes, Jazz, Musique Classique, Musique du Monde, Pop Rock, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s