Les chouchous du rock dans le divan (54)

Compte-rendu des divans du 14 janvier 2012

médiathèque- 120114 - divans du rock

Hanni El Khatib « Will The Guns Come Out » – Innovative Leisure Records 2011

Né de mère philippine et de père palestinien, Hanni El Khatib est installé en Californie. En 2011, il se fait remarquer en sortant  ce premier album de rock garage ultravitaminé.
Un disque dont les racines sont bien implantées dans l’Amérique des 50’s et du rock’n’roll.
Le duo guitare – chant / batterie fait mouche. Bien que la plupart des titres soient écrits par El Khalib, il inclut quelques standarts dont le magnifique « Heartbreak Hotel » popularisé par Elvis ou  « You Rascal You » interprété anciennement par Louis Armstrong ou Cab Calloway et plus récemment par Gainsbourg en version reggae.
Ce format guitare – batterie se répand de plus en plus, et là où les White Stripes sont de plus en plus démonstratifs, le projet de Hanni El Khatib brille justement par une sobriété de moyens et de notes. Quelques ballades comme « Wait Wait Wait » nous offrent une petite aire de repos, mais déjà sur la fin de « Garbage City » le titre suivant, on repart vers une musique plus physique.
Un album de rock épidermique. Hanni El Khatib qui gravitait dans la sphère du skateboard a très bien réussi sa reconversion.

Psychic Ills « Hazed Dream »Sacred Bones 2011

Trio new-yorkais fondé en2003. A ce jour ils ont sorti trois albums dont une compile, des twelve inches et une cassette.
Le groupe est composé de Elisabeth Hart à la basse, Brian Tamborello à la batterie et de Tres Warren aux différentes guitares, voix, synthés.
Contrairement aux albums précédents, Hazed Dream est un album lascif, un disque de détente totale, de la musique qui vous emmène dans un voyage spacio-temporel.
On navigue à la fois dans l’air du temps puisque nous avons là du psyché avec des accents shoegaze (genre revenu en force dernièrement). Mais on est aussi plongé dans le passé tellement ils sont vrais, labellisés d’origine.
Une voix traînante qui murmure, une guitare acoustique électrifiée et puis des effets, des échos des pédales, du synthé. Un album aux ambiances embrumées mais dont la trame pop-rock est bien apparente. Pour vous donner des repaires : imaginez la rencontre de Spiritualized et du Velvet et vous aurez une petite idée.
Ce  quatrième album est signé sur Sacred Bones, un très intéressant label new-yorkais né en 2007 qui est à la tête d’une cinquantaine de publications dont la majeure partie est présentée en vinyle. Les pochettes et les clips sont réalisés par des graphistes et réalisateurs maison. Les médias ont toujours une présentation très soignée, et leur choix de publication est fondé sur des coups de cœur. Raison pour laquelle on peut leur faire confiance.

Wolfgang Voigt « Kafkatrax » Profan Compact 2011

Qui est Wolfgang Voigt ?
Un artiste allemand aux alias multiples, dont les  plus connus sont Gas et Studio 1. Il est également co-fondateur du label electro-minimal Kompakt. Il a déjà sorti plusieurs disques sous son propre nom.
« Kafkatracks » est un album d’art techno basé sur les voix. Des onomatopées, des petits bouts de phrases en allemand, des mots mis en boucle à l’infini, il les superpose, les repasse à l’envers, les passe par des filtres. Au fur et à mesure les voix démultipliées qui répètent ces mots sans cesse de manière absurde nous entraînent dans un monde étrange de transe. Il pose tout ça sur des structures techno répétitives au beat lent mais bien marqué, des rythmiques binaires, des claviers cheap qui font aussi penser aux musiques de John Carpenter.
Les onze « Kafkatrax » ne portent pas de titre, simplement un numéro. Le Kafkatrax 2.1 me fait méchamment penser à un mix entre DAF et John Carpenter. D’ailleurs n’est ce pas une cover ?  Ce titre m’obsède.
Cet album est étonnant, voire même dansant par moments.

Un autre disque dans la même veine : Byetone « Symeta »Raster-Noton
Troisième album d’Olaf Bender alias Byetone (encore un Allemand) . Electro minimale parfois inquiétante parfois plus enlevée avec un beat régulier qui suggère quasi une techno ondulante. Certains titres sont d’un registre plutôt ambient. Nous avons donc ici un excellent disque varié paru sur le label Raster-Noton  (Alva.Noto) dont il est le principal graphiste
Vous m’en direz des nouvelles.

Bonnes découvertes

Brigitte

PS : merci à Fabonthemoon pour la photo

Publicités

A propos La média de bxl

La médiathèque de Bruxelles Centre : un repaire de découvertes et de passions. Nous aimons les musiques, les films, le multimédia. dans tous les genres, tous les courants. A la recherche de titres précis ou envie de découvertes ? Nous vous proposons plus de 100.000 titres musicaux et audiovisuels en accès direct, ainsi que des sélections ciblées. La médiathèque, c’est cinquante ans d’histoires culturelles enrichies au quotidien par des mélomanes et cinéphiles rodés au défrichage de répertoires et tendances sans cesse renouvelées. Bienvenue !
Cet article, publié dans 1/ Nos coups de coeur:, Brigitte Molenkamp, Chouchous du rock, Les divans du rock, Pop Rock, RDV de la média de Bxl-Centre, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s