Florilège (31)

« Le petit recueil de nouveautés classique »

Pour connaître la disponibilité de l’un ou l’autre des média, cliquez sur la vignette correspondante.

 

Mozart Quatuor et Divertimento – Quatuor Ebène  

  Les quatuors K 421 et 465, composés en 1783 et 1785, appartiennent à l’époque où Mozart renoue avec le genre quatuor; une dizaine d’années auparavant, il avait été enthousiasmé par ceux de Haydn au point d’en écrire lui-même une série de six quatuors répertoriés comme « Quatuors viennois », le divertimento k 138 enregistré ici remontant à la période antérieure dite « salzbourgeoise ». Si Haydn devait être de nouveau l’inspirateur et le dédicataire de cette nouvelle série de quatuors, ces derniers portent désormais la marque d’un compositeur mature et capable, au delà de la beauté formelle, de décliner toutes les phases de l’intensité dramatique. Le Quatuor Ebène, après Haydn, Brahms, Bartok, Debussy ou Canat de Chizy, reste fidèle à sa limpidité mélodique et à une plasticité sonore à la fois subtile et sensuelle. (JL)

Philip Glass & Michael Nyman – Oeuvres pour quatuor de saxophones

  La musique minimaliste de Phil Glass et Michael Nyman jouée par un quatuor de saxophones à la sonorité ronde et velouté acquiert un charme ensorcelant. Né en 2005, le Sonic.art Saxophone Quartet a acquis ses lettres de noblesse, tout d’abord en Allemagne puis en Europe. Ces jeunes musiciens talentueux attendent de faire le tour du monde et suscitent auprès des compositeurs la rédaction de nouvelles pièces pour leur formation. Sur cet enregistrement, les quatre interprètes se sont emparés du Troisième quatuor à cordes  » Mishima  » de Phil Glass, transcrit pour quatuor de saxophones. Le Saxophone Quartet de Glass n’est autre que le Concerto pour 4 saxophones dépourvu de sa partie d’orchestre, une version de la main du compositeur . Le quatuor de Michael Nyman, Songs for Tony convoque des pièces datant de plusieurs époques. Le mouvement initial est une transcription de Mozart on Mortality écrit en 1992 pour le Composers Ensemble. Le deuxième mouvement extrait son matériau de la musique du film The Piano. Les deux mouvements suivants obéissent à la même règle. Dans chaque partie, un saxophone tient la ligne mélodique, dans le dernier mouvement, c’est le saxophone baryton qui est à l’avant-scène. De quoi passer une heure dans une atmosphère caressante. (AG)

 

Bertrand Chamayou – Liszt Années de pèlerinage 

  Revenons un instant sur la biographie de cet interprète doué: à l’âge de 15 ans, ce natif de Toulouse rejoint la classe de Jean-François Heissier au conservatoire de Paris. Ses référents se prénomment Murray Perahia, Léon Fleisher, Dimitri Bachkirov, Aldo Ciccolini ou encore Maria Curcio. A la suite de divers concours et de prix remportés, sa carrière passe au delà des frontières françaises dès 2001 et les demandes affluent depuis en provenance d’Europe, d’Amérique et du Japon.

Il n’est pas facile de prendre « la relève » après Angelich, Lortie, Ciccolini ou Muraro.Et pourtant, Bertrand Chamayou s’est lancé dans l’intégrale du cycle des « Années de Pèlerinage » avec brio! Que dire? C’est brillant, dense, contemplatif. L’interprète parvient à concilier pudeur et émotions intenses avec une apparente simplicité qui déconcerte. Tout y est fluide et en perpétuel mouvement. (MDW)

 

ArtMusFair – Jean-Pierre Deleuze, Gilles Gobert et William Sweeney 

  L’intérêt majeur de cet enregistrement réside dans le fait qu’il contient deux œuvres de compositeurs belges. Il témoigne de plus de la troisième New Music Convention ArtMusicFair de Varsovie qui s’est tenue en septembre 2010. Formé en 2002, l’ensemble Kwartludium se concentre sur l’interprétation des œuvres des jeunes compositeurs de Pologne et d’ailleurs.

Elève de Marcel Quinet, Jean-Pierre Deleuze a été profondément marqué par un un stage d’analyse musicale donné par Olivier Messiaen. A la recherche d’une harmonie colorée, il se tourne peu à peu vers la microtonalité. L’influence esthétique de Giacinto Scelsi et de Tristan Murail est une étape de plus dans son évolution artistique. Ellipsen, trio pour clarinette, violon et piano est basé sur un cycle de poèmes de Roland Jooris, poète qui traduit dans ses œuvres les impressions ressenties devant des objets d’art plastique. Jean-Pierre Deleuze a tenté dans Ellipsen d’exprimer en sons les sentiments que la lecture des poèmes avait généré en lui. Les noms des mouvements correspondent aux titres des textes. L’effectif varie pour chacun : OVAAL est un solo de clarinette, EI un duo pour violon et piano, SAENREDAM un trio, FAGOT un duo pour clarinette et piano, ETUDE un solo de violon et IMPROMPTU un trio. La pièce utilise une échelle de sons soigneusement sélectionnés mélangeant sons tempérés et non-tempérés. Les musiciens sont invités à s’approcher au plus près des harmonies naturelles et d’exploiter ainsi les phénomènes de résonance sympathiques.

Formé au Conservatoire Royal de Musique de Mons, Gilles Gobert bénéficia des conseils avisés de Claude Ledoux, Jean-Claude Baertsoen, Jean-Pierre Deleuze et Jean-Marie Rens. Il suivit ensuite des stages de composition avec Helmut Lachenmann, Tristan Murail, Magnus Lindberg, Jonathan Harvey ainsi que d’informatique musicale à l’IRCAM. Sa Pièce pour piano, percussion et dispositif électronique sculpte le son en direct pour créer une atmosphère éthérée et caressante.

William Sweeney a étudié à la Royal Scottish Academy of Music and Drama et à la Royal Academy of Music, notamment avec Harrison Birtwistle). Son instrument de prédilection est la clarinette qui, dans Nightsongs, se taille la part du lion. Dariusz Przybylski est diplômé en musique de l’université de Varsovie. Il poursuit sa formation à la Hochschule für Musik de Cologne où il se familiarise avec l’électronique. En 2008, il se perfectionne en composition avec Wolfgang Rihm. Medeas Träume, le rêve de Médée a été compose en 2008 pour l’ensemble Kwartludium. Le matériau émane de son opéra Manhattan Medea, une adaptation du texte de la pièce de théâtre de Dea Loher. (AG)

Quartet for the End of Space – Pauline Oliveros, Jonas Braasch , Francisco Lopez

  De février à mai 2010, un quatuor associant Francisco Lopez au Trio Tiple Point formé en 2008 par Doug van Nort, Jonas Braasch et Pauline Oliveros, procéda à une série d’improvisations live et en studio. Celles-ci devaient constituer le matériau brut à partir duquel chacun des musiciens du quatuor, reconstitué en septembre de la même année pour un concert au Deep Listening Institute de Kingston, procédera à deux transformations – réinterprétations électroacoustiques. Ce mode opératoire était déjà familier du trio Triple Point et plus particulièrement de Doug van Nort qui, au moyen du GREIS (granular expended instrument system) transforme en live le saxophone guttural de Jonas Haarsch et les modulations, entre drones et fulgurances mélodiques, de Pauline Oliveros. Par delà les approches et techniques respectives, alternant la noise avec structures algorithmiques, c’est vers l’écoute profonde et aux confins des espaces sensoriels que nous entraînent ces quatre personnalités. (JL)

Thomas Adès – Anthology © 2011

  Voici une anthologie qui ravira les amateurs de la musique de Thomas Adès et permettra aux autres de découvrir et de se faire une idée. Je ne résiste pas au plaisir de vous livrer une petite rétrospective de la carrière et de l’œuvre de ce compositeur anglais. Après des études de piano et de composition à la Guildhall School de Londres, Adès étudie l’écriture au King’s College à Cambridge. Remarqué dès 1993 pour son œuvre Still Sorrowing, il est compositeur en résidence au Hallé Orchestra de 1993 à 1995. De ces deux années naissent The Origin of the Harp (1994), Living Toys (1993), son opera Powder her Face (1994), Arcadiana (1994) et These Premises Are Alarmed (1996) (sans vouloir être exhaustive) Son deuxième opéra The Tempest (2004) d’après Shakespeare est acclamé par la critique. 2005 voit naître un Concerto pour violon et tout récemment, en janvier 2011, Adès a assisté à la création de Polaris pour orchestre. Son style découle de la tradition sans pour autant sacrifier à la post-modernité, empruntant sa construction formelle et même certaines citations pour les vêtir de neuf, dans un souci de raffinement et d’expressivité qui sont la marque de sa patte.Arcadiana, premier quatuor à cordes d’Adès, a été commandé par le Quatuor Endellion en 1994, et créé la même année. Les sept mouvements fonctionnent sur le mode de l’évocation allusive : un nocturne sur la lagune, les clochettes dans la Flûte enchantée de Mozart, un lied de Schubert, les archétypes d’une danse, un clin d’œil à Elgar et à l’Angleterre. Ne cherchez pas de citations en bonne et due forme mais laissez-vous transporter par l’imaginaire que vous est proposé. La création du Piano Quintet eut lieu en octobre 2001 avec l’Arditti Quartet et Thomas Adès au piano. Derrière sa forme sonate tout à fait traditionnelle se cache la complexité de mesures asymétriques, parfois superposées, qui font tanguer l’édifice. Les répétitions chères à la forme classique se métamorphosent sous nos oreilles, bientôt le tempo accélère et engloutit la construction.  » Quand les hommes lui demandèrent ce qu’il voulait être, l’enfant ne cita aucune de leurs propres occupations, comme ils l’avaient tous espéré, mais répondit :  » Je vais être un héros, et danser avec les anges et les taureaux, et me battre avec les taureaux et les soldats, et mourir en héros dans l’espace intersidéral, et être enterré en héros.  » En le voyant se tenir là, les hommes se sentirent petits, comprenant qu’ils n’étaient pas des héros, et que leurs vies étaient moins substantielles que les rêves qui entouraient l’enfant tels des jouets.  » Anonyme. Living Toys tire la substance de ses cinq parties métaphoriques de ce texte. Angels est un long solo de cor accompagné de gongs et de petites trompettes suivi par Aurochs, plus rythmé. Militamen est un réve martial mené par une trompette sarcastique sur fond de percussion. C’est la flûte qui assure la transition avec H.A.L.’s Death et s’oppose au contrebasson dans une ambiance désolée. Playing Funerals est la conclusion de l’histoire en forme de dirge bien lancinant. Entre ces parties numérotées, viennent se glisser des interludes au nom en forme d’anagramme à l’instar de leur matériau sonore qui sans cesse, se recombine. Ainsi Balett, Battle et Tablet possèdent un fond commun, prolongeant l’esprit de chaque tableautin. America : a Prophecy évoque l’époque des Mayas. Pour ce faire, Adès fait revivre les brillantes cérémonies religieuses de l’Espagne baroque dans lesquelles la voix soliste fait entendre sa fragilité. Sous-titré Concentric paths, le concerto pour violon de Thomas Adès est bien plus qu’un triptyque. Le mouvement central « Path » est le plus étendu des trois, faisant se rencontrer plusieurs matériaux indépendants qui viennent se heurter parfois violemment. Les mouvements externes sont l’un,  » Rings  » rapide et dote d’une harmonie instable et l’autre, « Rounds », ludique et harmonieux. (AG)

 

Contributeurs :

Au service des collections :

Nathalie Ronvaux (NR) ~ Anne Genette (AG) ~ Andrée Forster (AF) ~ Marie de Wautier (MDW)

Jacques Ledune (JL)

A le Média Bxl :

Françoise Vandenwouwer (FVW)

Philippe Cantaert (PC)

A propos La média de bxl

La médiathèque de Bruxelles Centre : un repaire de découvertes et de passions. Nous aimons les musiques, les films, le multimédia. dans tous les genres, tous les courants. A la recherche de titres précis ou envie de découvertes ? Nous vous proposons plus de 100.000 titres musicaux et audiovisuels en accès direct, ainsi que des sélections ciblées. La médiathèque, c’est cinquante ans d’histoires culturelles enrichies au quotidien par des mélomanes et cinéphiles rodés au défrichage de répertoires et tendances sans cesse renouvelées. Bienvenue !
Cet article, publié dans Florilège, Musique Classique, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s