Elder scrolls et le meilleur de Bethesda Softworks

Illustre développeur de jeux  vidéo, Bethesda Softworks s’est essentiellement fait remarquer pour toute une série de jeux de rôle dont la célèbre saga des « Elder scrolls » comportant cinq volets.

L’univers de Bethesda dans un « Elder Scrolls » c’est avant tout un univers poétique.

Musicalement, c’est avec une incroyable élégance que la musique nous transporte sur des airs bucoliques d’une grande douceur. Et comme pour rompre cette douce rêverie, de saisissants bruitages apportent leur part de réalisme telles des rafales de vent qui sifflent à nos oreilles pour mieux nous faire ressentir le froid givrant des plaines enneigées ou encore le rapide sifflement des crocs ennemis.

Ensuite graphiquement les décors sont magiques, nuées et brumes mystérieuses nous invitent aux voyages et les couchers de soleil étincellent tel un prisme au soleil !

Une atmosphère ouatine joue avec les ombres, accentuant ainsi l’emprise émotionnelle du joueur.

Les décors sont somptueux et magiques, l’interstice des ruines laisse entrer la lumière tel un peintre jouant avec les clairs-obscurs, les détails et la végétation sont précis et réalistes donnant presque envies de toucher la matière.

La trame tout aussi remarquable se positionne dans un cadre médiéval fantastique et explore avec subtilité une quête du graal qui nous amène de manière subtile sur le terrain du bien et du mal.

L’histoire se déroule sur fond de guerre entre différentes factions, c’est à travers différentes missions que le joueur fera des choix, ce libre arbitre lui permettra de donner une nature propre à son personnage, cette nature inconsciemment refoulée permettra d’éviter certains combats, ou au contraire à se livrer aux plus bas de ses instincts mais le choix lui sera propre et  les conséquences qui en découlent influenceront irrémédiablement la suite des évènements, sachez qu’un bon accueil implique une certaine courtoisie et que le meurtre gratuit ainsi que le vol sont souvent punis par la loi sans compter que les cartes d’exploration regorgent d’hommes de loi et chasseur de primes en tout genres !

Au cœur de cette guerre, les divins veillent et la mythologie occupe une place non négligeable tout au cours de la saga des « Elder Scrolls ».

Certains se vénèrent dans les temples tandis que d’autres perdus dans d’anciennes ruines  ne manqueront pas de vous importuner avec un malin plaisir; citons en exemple, la magique et envoûtante Azura, sublime princesse daedrique du crépuscule et de l’aube qui est considérée comme une des moins maléfiques ou encore Sheogorath, sadique et déjanté prince deadrique de la folie. Ces mystérieuses divinités sont souvent imposantes et effrayantes et inspirent la méfiance et le respect.

Ce monde appelé « Tamriel »  renferme une multitude de races qui cohabitent avec une plus ou moins bonne entente dont chacune à son histoire, ses coutumes et ses racines propres.

 

Encore plus incroyable une véritable bibliothèque circule dans les jeux, l’occasion de trouver un vieux  recueil à lire dans un donjon en ruine ou une vieille demeure ne manque pas.

Tous les recoins regorgent d’une quantité invraisemblable de livres à l’intérieur même du jeu ! Tous les thèmes s’y retrouvent, des plus techniques  telles des formules de potions, en passant par de poétiques romances où  les épiques demoiselles font un charmant clin d’œil à Tolkien et Shakespeare.

La saga des « Elder scrolls » est véritablement unique tant par l’imaginaire poétique que par le travail laborieux de Bethesda Softworks pour la création d’un vaste monde appelé « Tamriel », peuplé de diverses créatures, avec d’innombrables quêtes, un monde ouvert et un extraordinaire système de jeu aléatoire grouillant de lieux somptueusement étranges et fantasques.

Laissez-vous entraîner par toute la beauté de cette série qui apparaîtra à vos yeux telle un écrin vous dévoilant son joyau !

A propos La média de bxl

La médiathèque de Bruxelles Centre : un repaire de découvertes et de passions. Nous aimons les musiques, les films, le multimédia. dans tous les genres, tous les courants. A la recherche de titres précis ou envie de découvertes ? Nous vous proposons plus de 100.000 titres musicaux et audiovisuels en accès direct, ainsi que des sélections ciblées. La médiathèque, c’est cinquante ans d’histoires culturelles enrichies au quotidien par des mélomanes et cinéphiles rodés au défrichage de répertoires et tendances sans cesse renouvelées. Bienvenue !
Cet article, publié dans Céline Lépinois, Jeux, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s