Les chouchous du rock dans le divan (63)

Compte rendu du samedi 17 mars 2012

Balam Acab « Wander / Wonder » Tri Angle 2011

Alec Koone AKA Balam Acab est très jeune (20 ans), il a sorti un EP « See Bird » et ceci est  son premier album. Il fait voyager l’auditeur  dans un monde tout en profondeur, un monde calme mais quelque peu anxiogène de la down tempo, de la ou du dubstep,  un genre qui a vécu de nombreuses réformes depuis quelque temps soit vers la branche clubbing soit vers des ambiances plus calmes plus cocoon. Balam Acab s’inscrit dans cette dernière tendance.
Des beats ralentis, des scratches, une voix « pitchée » comme déformée à l’hélium qui donne un petit côté angélique, enfantin ou fantômatique, des vieux claviers, des ambiances cosmiques, aquatiques voire intra-utérines sont les ingrédients de ce Wander / Wonder.
Les anglosaxons  toujours très doués pour créer des genres et leur donner des noms ont baptisé celui-ci : Witch House.  Un disque au croisement de Boards of Canada  et de The Caretaker. Sur le même label que Clams Casino.

 

Picore « Assyrian Vertigo » Jarring Effects 2011

Formation lyonnaise née en 2001 sous l’impulsion de cinq musiciens aux influences diverses, indus, abstract  hip hop, dark ambient, noise rock, dub.
Un album sombre et sous tension présenté par Jarring Effects, label français indépendant chez qui il y a aussi Brain Damage, High Tone…. Ez3kiel, on peut d’ailleurs rapprocher ce dernier de Picore tout comme Dälek avec qui ils partagent le producteur Alap Momin alias Dj Oktopus.
« Assyrian Vertigo » est globalement instrumental, les quelques textes présents sont parlés, ils ont une propension pour le théâtral. Leur musique détient des moments mélodramatiques puissants dans lesquels on peut également trouver quelques traces de postrock (« Aubade »).
Un disque intense, acéré comme une lame de rasoir.
En bonus : un disque comprenant les titres remixés par les Italien d’Aucan,  Meira Asher l’Israelienne radicale, le rappeur Oddateee,  les anglais dub indus Scorn  et j’en passe.

  

Gyratory System « New Harmony » – Angular Records 2011

Projet du producteur et trompettiste anglais  Andrew Blick, il est accompagné par son frère Robin Blick au sax, clarinette et autres vents, et James Weaver à la basse et aux synthés. Ils sont  héritiers de Kraftwerk, de John Carpenter et peut-être aussi de Cabaret Voltaire pour les connotations indus.
Ils s’en inspirent mais ne reproduisent pas un ersatz né du mélange de ces ascendants.
Leur electro multi-couches progressive avec des beats saccadés est servie par des instruments à vent, ou des percussions afin de magnifier certains passages moins linéaires.
Les mélodies à la fois robotiques et simples sont ornementées de sons rajoutés couche par couche.  Un disque opulent, retro futuriste et jouissif.

No Surrender “Medicine Babies” – Zerokilled Music 2011

Trio issu de la scène underground new yorkaise, No Surrender fabrique un  melting pot de musiques urbaines.  Ceci est leur deuxième opus , en 2003 ils avaient déjà sorti  « White Power Black Magic » un album autoproduit.
« Medicine Babies» est réalisé à l’aide de quelques invités, Tunde Adebimpe (Tv On The Radio), Niki Darling,  la djette Monica Sharp et Costanza Frankavilla (qui avait collaboré avec Tricky)  qu’on trouve aussi à la production avec Radioclit (Santigold ou M.I.A).
C’est un album assez varié qui contient de la synth pop et d’autres titres sont plus orientés rap, mais tous ont une soul touch en commun.
C’est en co-organisant des soirées dans différents clubs que Seraphim, Steeples et Gnomad se sont rencontrés dans les nineties. Ces soirées mêlaient déjà les différents genres musicaux présents sur cet album.
Eddie Steeples est également acteur, il joue notamment dans la série « My Name Is Earl ».
« Summertime Rolls »,
une magnifique cover de Jane’s Addiction. cloture l’album.

Bonnes découvertes

Brigitte

A propos La média de bxl

La médiathèque de Bruxelles Centre : un repaire de découvertes et de passions. Nous aimons les musiques, les films, le multimédia. dans tous les genres, tous les courants. A la recherche de titres précis ou envie de découvertes ? Nous vous proposons plus de 100.000 titres musicaux et audiovisuels en accès direct, ainsi que des sélections ciblées. La médiathèque, c’est cinquante ans d’histoires culturelles enrichies au quotidien par des mélomanes et cinéphiles rodés au défrichage de répertoires et tendances sans cesse renouvelées. Bienvenue !
Cet article, publié dans Brigitte Molenkamp, Chouchous du rock, Les divans du rock, Pop Rock, RDV de la média de Bxl-Centre, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s