Les chouchouX de Anne

Nous voici reparti pour un petit tour sur les platines avec un focus sur le Continent Africain et on clôturera sur l’Argentine.

En janvier dernier je vous disais que les 78 tours ont la cote depuis quelques années. Voici un objet qui ne pourra que ravir vos oreilles sans pour autant délaisser vos yeux.

Opika Pende, qui signifie « accroche-toi » ou « tiens bon » en lingala (langue bantoue parlée en République Démocratique du Congo), qui fut aussi le nom d’un label congolais, est maintenant le titre d’un superbe coffret édité par le label Dust to Digital comprenant 4 cds de 78 tours compilés par le collectionneur américain Jonathan Ward.

Un tour d’Afrique en 78 tours de 1909 au milieu des années 60. Véritable puzzle de musiques traditionnelles et modernes en cent titres agrémentés de photos ainsi que de notes sur les pochettes. On peut ainsi écouter un gospel suivi d’une rumba pour ensuite enchaîner sur un morceau de percussions traditionnelles. Sans logique chronologique ou géographique, le collectionneur s’est laissé guider, juste par affinité. A découvrir absolument, ça vous donne une toute autre vision de l’Afrique.

Sur le même label mais sur un autre continent, I listen to the wind that obliterates my traces comprend 50 titres nord-américains accompagnés d’un livre de photographies d’époque, le tout se situant entre 1880 et 1955. Très bel objet aussi, comme toujours chez Dust to Digital!

Dans les rééditions, voici une série qui vaut aussi le détour : Afro Latin Via (Dakar, Kinshasa et maintenant Cotonou et Conakry). Le fil conducteur de ces compilations sont les échanges qui ont découlé du commerce : des marins arrivant d’Amérique latine et de Cuba livraient en échange de bouteilles d’alcool de grosse galettes de vinyles en 78 tours aux dj des différentes villes portuaires africaines où ils accostaient. Ecoutez donc les fusions musicales afro latines qui en résultaient et qui endiablaient les pistes dans les années 60 et chauffez la piste à votre tour.

Avec Ablaye Thiossane, nous restons dans les musiques afro-cubaines : sur les 9 titres de l’album Thiossane, on compte 6 rumbas africaines. Dans le sillon des redécouvertes des musiques africaines proposées actuellement par les différents labels et un peu à l’image de l’aventure du Social Buena Vista Social Club, le producteur Ibrahima Sylla a souhaité raviver les titres du Sénégalais qui ont bercé son enfance dans les années 50 & 60 et c’est les yeux fermés que vous pourrez vous déhancher sur les rythmes entrainants des rumbas de Ablaye Thiossane.

Voici encore un label que j’apprécie beaucoup pour ces rééditions. Après Tumbélé! Biguine, afro & latin sounds from the French Caribbean, 1963-1974, Sound Way revient dans les îles caribéennes avec la réédition de l’unique album de Black Truth Rythm Band, projet du bassiste trinidadien Oluko Imo. Ifetayo est un album d’afro-beat-calypso aux sons de steel-drums et de kalimba (piano à pouce) qui donne des sonorités soul, funk des îles.

De formation classique, les argentines Gianna et Laura Carronni ont baigné à la croisée de plusieurs cultures avec pour fil rouge le tango (milonga) et les chants traditionnels italiens entonnés par leur père durant leur enfance. L’une à la clarinette et l’autre au violoncelle, elles nous offrent un album de chansons aux diverses influences, un voyage nostalgique riche en émotions.

Ancien rockeur, Melingo n’en n’est pas à son premier essai solo. Après Santa Milonga et Maldito Tango, Corazon y Hueso est un album de tangos des bas fonds au romantisme bien particulier des marins avinés et autres détenus tatoués. Melingo est un personnage singulier avec sa voix d’outre tombe (éraillée) et son prototango (tango des origines, dixit Melingo). Melingo aurait pu croiser la route d’un autre marin au romantisme particulier et passé lui aussi en Argentine, Corto Maltèse.

Gare terminus, tout le monde descend! Mais rien ne vous retient pour continuer le voyage, moi je vous retrouverai bientôt pour de nouvelles escapades.

à bientôt.

Anne

A propos La média de bxl

La médiathèque de Bruxelles Centre : un repaire de découvertes et de passions. Nous aimons les musiques, les films, le multimédia. dans tous les genres, tous les courants. A la recherche de titres précis ou envie de découvertes ? Nous vous proposons plus de 100.000 titres musicaux et audiovisuels en accès direct, ainsi que des sélections ciblées. La médiathèque, c’est cinquante ans d’histoires culturelles enrichies au quotidien par des mélomanes et cinéphiles rodés au défrichage de répertoires et tendances sans cesse renouvelées. Bienvenue !
Cet article, publié dans 1/ Nos coups de coeur:, Anne Lecomte, Chouchoux en musique du monde, Musique du Monde, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Les chouchouX de Anne

  1. La média de bxl dit :

    Merci, c’est avec plaisir.
    Anne

  2. vincentcollin dit :

    Merci pour ces nouvelles découvertes!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s