Les chouchouX de Anne

Nous voici partis pour un focus sur des voix et des chants particuliers. Vous connaissiez déjà Christian Zehnder, Albert Kuvezin & Yat-Kha ou encore Endah Laras. Par ce billet je souhaite vous faire découvrir encore d’autres artistes hors du commun de par leur voix ou leur chant.

John Jacob Niles a quelque chose de théâtral. Dès les années vingt, il parcourt les Etats-Unis se donnant pour mission de récolter et retranscrire des chansons traditionnelles, qu’il interprète ensuite à vous donner la chair de poule. Doté d’une voix légèrement éraillée montant facilement dans les aigus, il s’accompagne au dulcimer, qu’il joue posé sur ses genoux, et interprète avec foi et conviction des chansons issues de cette tradition importée par les pionniers venus de l’autre côté de l’Atlantique. Il ensorcelle…  et en a inspiré plus d’un…

Pour le plaisir, voici un titre qui est devenu un classique dans les reprises folk « Black is the color of my true love’s hair ». Je vous propose d’écouter John Jacob Niles et d’enchainer ensuite sur Nina Simone.

Et voici un lien qui vous donnera toues les versions de ce morceau issu de la tradition des Appalaches.

Nous voici ici avec un tout autre type de chant et une tout autre tessiture. Inga Juuso pratique le joik, un chant issu des traditions chamaniques saami (peuple du nord de la Suède, Norvège, Finlande et la Péninsule de Kola en Russie). Ce chant traditionnellement interprété a capella donne la sensation tantôt de monter dans les airs, tantôt d’être une incantation des profondeurs. Inga est ici accompagnée par le contrebassiste Steinar Raknes. Issues du jazz, les improvisations de la contrebasse, au timbre grave et rond, donnent un support au chant de Inga. Nous sommes en présence de deux univers très différents dont on n’aurait pu imaginer la cohabitation dans un seul et même projet. C’est bien là la magie du groupe Skáidi, ses artistes vous emmènent et vous apaisent tout en étant dans le respect de leurs univers respectifs. A découvrir et à suivre. Voici deux extraits de leur dernier album « Skaidegeahci – Headland ».

eananvulos-underworld-sk-idi

guovdageainnu-sami-bardni

Et voici une petite présentation du groupe.

Voici une autre voix de l’extrême et toute empreinte de théâtralité. C’est tout au bout du monde pour nous, dans un village Tuva en Sibérie méridionale à la frontière de la Mongolie, que Sainkho Namtchylak s’initie au « khöömei » auprès de sa grand-mère, détentrice d’un répertoire traditionnel transmis de génération en génération. Le  khöömei est un chant issu de la tradition chamanique qui était réservé aux hommes. Ce chant est diphonique : c’est un chant de gorge qui laisse entendre un son principal accompagné d’harmoniques secondaires. Sainkho Namtchylak s’initie aussi à un autre chant de gorge, celui des moines lamaïstes. Elle se rend ensuite à Moscou pour approfondir ses connaissances musicales et découvre le jazz et ses improvisations. En 1988, elle intègre le groupe de jazz expérimental Tri-O. Elle fait sa première tournée en Europe en 1990 et enregistre son premier album chez Crammed Disc.  Elle collabore et rencontre des jazzmen tels que Peter Kowald ou Evan Parker. Partie du folk traditionnel, Sainkho Namtchylak évolue vers une réinterprétation  musicale de tout ce qu’elle a pu emmagasiner durant ces années, alliant la tradition à la pop et au jazz et allant jusqu’à faire des performances vocales expérimentales. Pour Cyberia, son dernier album, elle nous propose une suite de chants a capella, un mélange de compositions et de traditionnels qui vont de la ballade à des passages plus bruts voir crissants… Voici trois extraits de l’album.

sainkho-namtchylak-syberian

sainkho-mamtchylak-petrogliphs

sainkho-namtchylak-ary-b-ry

Je n’ai pas trouvé de vidéo illustrant son dernier album mais je vous suggère la vidéo d’une performance réalisée à ESG 21 à Saint Petersburg en juin 2009, lieu de concert et d’expérimentation, accompagnée de Dickson Dee.

Bonne découverte et à bientôt.

Anne

Publicités

A propos La média de bxl

La médiathèque de Bruxelles Centre : un repaire de découvertes et de passions. Nous aimons les musiques, les films, le multimédia. dans tous les genres, tous les courants. A la recherche de titres précis ou envie de découvertes ? Nous vous proposons plus de 100.000 titres musicaux et audiovisuels en accès direct, ainsi que des sélections ciblées. La médiathèque, c’est cinquante ans d’histoires culturelles enrichies au quotidien par des mélomanes et cinéphiles rodés au défrichage de répertoires et tendances sans cesse renouvelées. Bienvenue !
Cet article, publié dans 1/ Nos coups de coeur:, Anne Lecomte, Chouchoux en musique du monde, Musique du Monde, est tagué , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s