Florilège (47)

« Le petit recueil de nouveautés classique »

Pour connaître la disponibilité de l’un ou l’autre des média, cliquez sur la vignette correspondante.

Emmanuel Krivine & Karine Deshayes – Orchestre Philharmonique du Luxembourg

 ER2054 N’en déplaise à Claude Debussy, qui disait de Maurice Ravel: «ce qui m’agace, c’est son attitude de faiseur de tours, ou mieux, de Fakir charmeur, qui fait pousser des fleurs autour d’une chaise. Malheureusement, un tour, c’est toujours préparé, et ça ne peut étonner qu’une fois», cet enregistrement m’a plu et je dirais même m’a quelque part charmé au vu des options d’interprétations choisies par Emmanuel Krivine qui, comme le dirait probablement Debussy a opté pour une interprétation digne d’un horloger suisse (ainsi Debussy parlait-il de Ravel à propos de la science qu’il possédait de l’orchestration). Et d’orchestrations, il en sera question dans cet enregistrement puisque Emmanuel Krivine à la tête de l’Orchestre Philharmonique du Luxembourg nous propose un programme où se juxtaposent quelques unes des plus belles orchestrations que Ravel ait faites de ses propres œuvres initialement écrites pour piano: Alborada del Gracioso et Une Barque sur l’Océan (issues du recueil des Miroirs), Pavane pour une Infante Défunte (composée pour la princesse de Polignac en 1899 alors que Ravel est étudiant au conservatoire dans la classe de Gabriel Fauré. Aux côté de ces orchestrations nous retrouvons La Valse ou encore le non moins fameux Boléro avec lesquels Krivine s’engage dans la voie d’une vision des œuvres quasi mathématique sans emportement lyrique où l’équilibre instrumental et pointilliste de l’orchestre l’emporte sur une certaine emphase à laquelle l’on est parfois habitué avec ces œuvres.Avec la voix de Karine Deshayes dans Shéhérazade, on tombe, sans quitter la vision analytique du propos, dans l’envoûtement et le mystère propres à l’œuvre du poète Tristan Klingsor.

En résumé, comme je disais au début de cet article, cet enregistrement m’a charmé. Ne pourra-t-il me charmer qu’une seule fois pour rejoindre le propos de Debussy, la chose reste à démontrer avec une écoute ultérieure … plus tard … afin de savoir pour moi même. Mais pour vous finalement, il suffit de tenter l’expérience auditive certains en seront certainement ravis alors que d’autres seront déçus par le trop de maniérisme apporté par Krivine à l’interprétation de l’œuvre «ravélienne» qui ne cessera jamais de nous charmer d’une manière ou d’une autre. (PC)

Trialogue – Dominique Vellard, Aruna Saïram, Nourredine Tahiri, H.N Bhaskar…

 AA1034 Dans toutes les grandes traditions musicales et spirituelles, le chant occupe une place essentielle et les chants de prière, ou les poèmes spirituels placent les hommes sur le même plan d’humilité, dans le même questionnement face aux desseins divins ou aux mystères de l’univers. Le programme de cet album est le fruit de la rencontre entre chanteurs et musiciens issus de trois différents répertoires traditionnels, ceux de l’Inde du Sud, du Maroc et de l’Occident médiéval. Après les premières plages qui présentent chacune une prière monodique d’une des trois cultures, les voix sont rejointes par une instrumentation mélodique, violon, oud, vièle à archet et percussion (mridangam et daf). Une rencontre spirituelle motivée par la même aspiration des artistes à ce qu’une entente pacifique puisse s’installer un jour entre les peuples. (FVW)

Plorer, Gemir, Crier – Ensemble Diabolus in Musica

 AA4325 Johannes Ockeghem est le compositeur majeur de la fin du Moyen Age. A sa mort il laisse une œuvre fondamentale. Plusieurs parmi les plus grands compositeurs de son temps lui rendirent hommage, ainsi, Josquin Desprez, Pierre de La Rue, Jacob Obrecht, Antoine Busnoys, et Johannes Lupus. Leurs œuvres d’hommage font l’objet de cet album. L’ensemble Diabolus in Musica rassemble des musiciens, chercheurs, spécialistes passionnés de musique médiévale dont ils rappellent qu’elle est le fondement de notre culture. (FVW)

Luz Del Alva – Chansons Espagnoles du début de la Renaissance

 AA8000 Cet album fait état de ce qu’était la chanson espagnole au temps des Rois catholiques, Isabelle de Castille et Ferdinand V d’Aragon (fin XVème début XVIème). Les chansons sont tirées de différents recueils manuscrits et chansonniers dont le plus célèbre est le Cancionero Musical de Palacio de Madrid, fruit du labeur d’un copiste qui y travailla durant quinze années. L’album nous éclaire sur les origines du style de ces chansons espagnoles qui étaient souvent écrites par des compositeurs-poètes et appréciées dans les cercles de la noblesse et de la cour.  Les interprètes de l’Ensemble La Morra en restituent raffinement et  délicatesse, le chant est accompagné de divers instruments, harpe, flûte, luth, vihuela, clavecin… (FVW)

Contributeurs:

Au service des collections :

Nathalie Ronvaux (NR) ~ Anne Genette (AG) ~ Andrée Forster (AF) ~ Marie de Wautier (MDW)

Jacques Ledune (JL) ~ Sébastien Biset (SB)

A le Média Bxl :

Françoise Vandenwouwer (FVW)

Philippe Cantaert (PC)

Publicités

A propos La média de bxl

La médiathèque de Bruxelles Centre : un repaire de découvertes et de passions. Nous aimons les musiques, les films, le multimédia. dans tous les genres, tous les courants. A la recherche de titres précis ou envie de découvertes ? Nous vous proposons plus de 100.000 titres musicaux et audiovisuels en accès direct, ainsi que des sélections ciblées. La médiathèque, c’est cinquante ans d’histoires culturelles enrichies au quotidien par des mélomanes et cinéphiles rodés au défrichage de répertoires et tendances sans cesse renouvelées. Bienvenue !
Cet article, publié dans Florilège, Musique Classique, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s